Nantes : Djordjevic dans l'expectative

le
0
Nantes : Djordjevic dans l'expectative
Nantes : Djordjevic dans l'expectative

Libre en juin prochain, Filip Djordjevic (26 ans), l'attaquant de Nantes, fait le point sur sa situation. Auteur de sept buts cette saison en championnat, l'international serbe suscite l'intérêt prononcé de plusieurs clubs français (Lyon, Marseille, Lille et Saint-Etienne) et étrangers, notamment en Italie où l'AS Rome ou encore la Lazio Rome lui font les yeux doux (ndlr : des discussions ont été lancées avec l'agent Alessandro Lucci). Mais l'ancien joueur de l'Etoile Rouge Belgrade assure que son avenir s'inscrit en pointillés. Le numéro 9 n'exclut pas de rempiler avec les Canaris. Mais Waldemar Kita, le président de l'actuel quatrième du championnat de France, va devoir trouver les bons arguments. Aux dernières nouvelles, le Nantais réclame aux alentours de 1,5 M? par an.

« Je ne sais pas ce qui va se passer »

« On s'est vu dans son bureau à Paris et on a discuté quelques heures, explique Filip Djordjevic dans les colonnes du 10 Sport. Mais c'était vraiment une première approche, un premier pas. C'était pour savoir quelles étaient mes intentions et mes envies, savoir quelle était sa position? Pour le moment, je n'ai pas envie de partir. Et de toute façon, je ne peux pas partir avant la fin du championnat. On fait un très bon début de saison, je me sens très bien sur le terrain, je suis capitaine, les supporters sont derrière moi? Donc tout ça, ça joue. Je suis très bien et très content à Nantes. Sincèrement, je ne sais pas ce qui va se passer à la fin. Mais si je dois rester à Nantes, il n'y aura aucun problème. Je suis très bien ici, j'adore ce club. L'aspect financier peut jouer, c'est vrai. Mais au cours de la discussion avec le président Kita, on n'a même pas abordé cet aspect-là. C'est surtout par rapport à mon état d'esprit. On a parlé d'envie, de rester encore quelques temps à Nantes et après on parlera de l'aspect financier. Si je dois partir, je veux partir dans un club qui est plus fort que Nantes. Nantes est en train de redevenir le club qu'il était à l'époque, un des plus gros clubs en France. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant