Nantes devient officiellement la Capitale verte de l'Europe

le
0
La municipalité de Nantes s'est donnée pour mission de réduire les émissions de gaz à effet de serre dans la ville de 30 % à l'horizon 2020 (par rapport aux niveaux de 2003).
La municipalité de Nantes s'est donnée pour mission de réduire les émissions de gaz à effet de serre dans la ville de 30 % à l'horizon 2020 (par rapport aux niveaux de 2003).
En pleine polémique sur l'« Ayraultport »...

Car les tensions ne faiblissent pas autour du projet de futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), évoqué pour la première fois... dans les années 1960. Censé remplacer l'actuel, arrivé à saturation ? tel n'est cependant pas l'avis des écologistes et autres associations de protection de l'environnement -, et capable d'accueillir des Airbus A380, cette plate-forme coûterait selon le groupe Vinci environ quatre cent cinquante millions d'euros. Un chiffre dont ses opposants (parmi lesquels, outre les environnementalistes, figurent des militants ou sympathisants du Front de Gauche, des élus locaux et des agriculteurs) assurent qu'il est largement en-deçà de la réalité.
Ces derniers jugent la structure inutile. Surtout, ils redoutent un coup fatal porté aux zones humides et à la biodiversité locale.
Devant leur détermination, qui ne faiblit pas, bien au contraire, le gouvernement de Jean-Marc Ayrault, soutien numéro un de ce chantier (très) controversé, a mis en place une mission agricole et nommé une commission de dialogue. Le début du renoncement ?
Si les écologistes ont désormais le Premier ministre dans leur collimateur, ils n'ont toutefois rien trouvé à redire concernant l'action de ce dernier lorsqu'il était maire de Nantes (Loire-Atlantique).
La politique environnementale de l'ex-édile a en effet valu à la capitale des Ducs de Bretagne, la sixième ville la plus peupl
Lire la suite
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant