Nantes : cap vers le vert

le
0
Tout juste élue ville verte européenne 2013, Nantes a été la première de l’Hexagone à créer un réseau moderne de tramway en 1985. Depuis, son intérêt pour l’écologie ne s’est pas démenti. Aujourd’hui, elle se lance, avec un panel de 150 familles, dans un nouveau projet, l’atelier Climat. Reportage.
Comme très souvent, David, 31 ans, technicien respiratoire, se rend en centre-ville de Nantes en tramway, et non en voiture. Sur le quai, il tient fermement d’une main Emma, sa fille de 5 ans, et de l’autre la poussette d’Anaé, un an. Emma sait déjà que rouler en 4X4, «c’est pas bien parce que ça pollue.» Il lui arrive de se boucher le nez quand l’un d’entre eux passe devant elle, et ça fait bien rire son père. David habite en banlieue toute proche de Nantes, à Saint Herblain, avec Mélanie, sa compagne, qui travaille dans les assurances. Chez eux, pourtant, pas de couches jetables ou de frigo abritant uniquement des aliments bio. On voit même traîner ici et là, côtoyant des jeux en bois, quelques jouets en plastique. «Qu’on nous a offerts», précise Mélanie avec un sourire. Sans être « des ayatollahs de l’écologie », le couple a accepté il y a quelques mois de devenir l’un des 150 foyers « cobayes » de l’atelier Climat, «une expérience unique en Fra
...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant