Nanotechnologies : la mise sous contrôle commence enfin

le
0
Nanotechnologies : la mise sous contrôle commence enfin
Nanotechnologies : la mise sous contrôle commence enfin

Les substances à l'état nanoparticulaires, substances de dimensions comprises entre 1 et 100 nanomètres (1 à 100 milliardièmes de mètre), sont de plus en plus utilisées dans les produits de consommation du fait de l'intérêt de leurs propriétés particulières. A ce jour, il semble que plus d'un millier de produits de notre vie courante contiennent des nanomatériaux : cosmétiques (crèmes solaires...), articles de sport, matériaux de construction et peintures, électronique... Pour autant, leurs usages ainsi que leurs profils de risques, du fait du caractère émergent de cette technologie, demeurent encore peu connus.

Lire : Nanotechnologies : pourquoi il est urgent de les encadrer

"Aussi, à compter du 1er janvier 2013, l'ensemble des fabricants, distributeurs ou importateurs devront déclarer les usages de substances à l'état nanoparticulaire ainsi que les quantités annuelles produites, importées et distribuées sur le territoire français", a annoncé le ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie dans un communiqué.

Cette première déclaration, relative à l'année 2012, sera réalisée par voie électronique sur un site Internet dédié et sécurisé : www.r-nano.fr.

"Cette déclaration permettra de mieux connaître les substances à l'état nanoparticulaire mises sur le marché et leurs usages, de disposer d'une traçabilité des filières d'utilisation et d'une meilleure connaissance du marché et des volumes

(...) Lire la suite de l'article
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant