Nanobiotix : essai transformé dans le cancer tête et cou

le
0
Dix patients, âgés et fragiles, pour lesquels une chimiothérapie n'était donc pas prescrite, ont reçu, par injection, NBTXR3. (© Nanobiotix)
Dix patients, âgés et fragiles, pour lesquels une chimiothérapie n'était donc pas prescrite, ont reçu, par injection, NBTXR3. (© Nanobiotix)

Ils étaient attendus avec impatience. Ils ont fini par tomber. Et ils n’ont pas déçu les investisseurs. La biotech a publié les premiers résultats cliniques – une phase I/II – obtenus avec son candidat-médicament NBTXR3 dans l’indication du cancer de la tête et du cou.

Dix patients, âgés et fragiles, pour lesquels une chimiothérapie n’était donc pas prescrite, ont reçu, par injection, NBTXR3. Ce traitement à base de nanoparticules sert à amplifier l’effet des radiothérapies. Le produit a démontré son profil de sécurité, en l’occurrence l’absence d’effets adverses autres que ceux liés à l’administration de rayons. C’était l’objectif premier de cette étude.

Le succès n'est pas garanti

Nanobiotix a aussi publié des données d’efficacité très positives sur les sept patients «évaluables». Ils montrent une réduction de plus de 50% du volume des tumeurs, "contre 30% en moyenne avec le traitement "standard"(chimiothérapie+radiothérapie), dans cette indication, d'après les données issus de la litterature scientifique", rappelle Damien Choplain, analyste chez Gilbert Dupont. Les investisseurs ont logiquement salué la nouvelle. Le titre gagne 6%.

La société devrait être en mesure de passer à l’étape suivante du développement, soit une phase «pivot» (II/III), sur des patients qui suivent le traitement «standard» et en plus grand nombre. Le recrutement devrait démarrer

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant