Nancy : Le point Mercato de Rousselot

le
0
Nancy : Le point Mercato de Rousselot
Nancy : Le point Mercato de Rousselot

Jacques Rousselot souhaiterait quatre départs supplémentaires d'ici la fin du Mercato, mais se contenterait déjà de deux. « Quatre départs seraient nécessaires, mais je ne souhaite pas déstabiliser l'équipe, précise Jacques Rousselot. D'autant que nous aurons peu de solutions pour nous retourner. En cas de vente, on souhaite recruter un défenseur central et un attaquant. Des pistes existent, mais beaucoup se sont déjà éteintes comme celles menant à Fauvergue ou Hadji. On essayera de la jouer malin avec peut-être des prêts. » Passé en conférence de presse mardi au domaine de la Forêt de Haye, le président de l'ASNL n'a rien caché des dossiers en cours, abordant notamment les cas des quatre éléments nancéiens les plus concernés par ce Mercato : Yohan Mollo, Romain Grange, Lossemy Karaboué et Benjamin Moukandjo.

Mollo assuré de partir

Pour Mollo, cela ne devrait plus traîner, à entendre le boss du club nancéien. « Ça commence à frémir. On attend le retour de Crystal Palace sur notre proposition. Il faut que toutes les parties s'y retrouvent. Deux clubs allemands sont aussi intéressés ainsi que l'Olympiacos qui n'a pas abandonné ce dossier. » Karaboué intéresse de nombreux clubs également (ndlr : Nantes, Montpellier et Lille le suivent de près) mais les offres ne sont pour le moment pas celles souhaitées par Rousselot. « Beaucoup de clubs le suivent, mais les contacts n'aboutissent pas car les offres ne reflètent pas la valeur du joueur », avoue le président de Nancy, pratiquement certain désormais de conserver Romain Grange. La faute au joueur rennais Sadio Diallo.

Moukandjo prolongé puis prêté ?

« Je ne crois pas qu'il aille à Lorient. Ils cherchent à se faire prêter Sadio Diallo, un joueur au profil similaire, par Rennes. Il devrait donc rester chez nous. » Pour Moukandjo, le cas de figure est différent. Jacques Rousselot a en effet expliqué qu'avant d'envisager de prêter l'ancien Nîmois (la solution la plus probable), ce dernier devra probablement devoir prolonger au préalable. « Je l'ai reçu ce matin (lundi) pour lui expliquer notre situation économique. Comme il est sera en fin de contrat en juin prochain, nous ne pouvons pas le prêter. Pour ne pas le laisser partir pour rien, l'idée serait donc de le prolonger d'un an afin de pouvoir ensuite le prêter une saison et de le récupérer ou de le vendre l'été prochain. Si on ne trouve pas de club, je suis aussi prêt à le garder à condition de revoir ses conditions salariales. » L'attaquant nancéien est sous contrat jusqu'en juin 2014.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant