Nancy / B.Sy : " Cette série de neuf défaites est un mystère "

le
0
Nancy / B.Sy : " Cette série de neuf défaites est un mystère "
Nancy / B.Sy : " Cette série de neuf défaites est un mystère "

Mercredi contre Charleroi en Eurocoupe, le SLUC Nancy va tenter d'éviter une... dixième défaite d'affilée cette saison. L'ailier nancéien Bandja Sy (25 ans, 7,3pts et 3,9rbds en moyenne en Pro A cette saison) tente de trouver des explications à cette incroyable série à laquelle le club lorrain, demi-finaliste du championnat ces deux dernières saisons, n'est pas habitué.

Bandja Sy, que se passe-t-il au SLUC Nancy, qui a perdu ses neuf derniers matchs ? On a du mal à comprendre…
Nous non plus, on ne comprend pas (sourires). Que ce soit pendant mes trois années professionnelles ou en amateurs, ça ne m’est jamais arrivé. Au maximum, j’ai dû perdre trois matchs d’affilée. Mais ce n’est pas comme si c’était neuf défaites avec aucune chance de gagner, ce sont des défaites avec peu d’écart, contre des grosses équipes comme Nanterre, Chalon, Villeurbanne, c’est ça qui est encore plus frustrant.

A l’image de la défaite à Pau samedi, 108-104 après deux prolongations, alors que vous meniez de quatorze points à la mi-temps…
Celui-là, il fait mal. C’est le match où on a eu le plus d’avance à la mi-temps, on mène de cinq points à deux minutes de la fin de la deuxième prolongation mais on n’arrive toujours pas à gagner. On a eu des joueurs qui ont eu cinq fautes, des blessés, c’était un match compliqué.

N’est-ce pas un peu décourageant ?
C’est difficile, mais on se dit qu’on n’est pas si loin que ça. On est toujours très proche pendant les matchs. A nous de travailler sur nous-mêmes, car on a pris la mauvaise habitude de faire des mauvais troisièmes quarts-temps. Quasiment tout le temps, on laisse l’équipe adverse reprendre confiance, jouer son jeu, et nous on ne joue plus notre jeu. Il va falloir trouver les raisons pour lesquelles on joue si mal les troisièmes quarts-temps. On a tendance à se relâcher, sans vraiment s’en rendre compte. Tout se travaille à l’entraînement, et à la vidéo. Il faut voir les choses qu’on fait bien en première mi-temps, et les choses qu’on fait moins bien en deuxième, travailler sur les forces et les faiblesses.

L’équipe a beaucoup changé à l’intersaison, est-ce une explication ?
Je ne sais pas, car si on regarde sur les premières mi-temps on ne peut pas dire qu’on a tant de mal que ça à jouer en équipe. C’est un mystère. Il faut un petit temps d’adaptation, mais il ne faut pas trop prendre de retard non plus. Il nous manque Randal (Falker), qui doit revenir.

Il doit revenir mercredi en Eurocoupe, vous l’attendez comme le messie ?
C’est clair qu’il va nous apporter du positif. C’est sa troisième année ici, il connait bien les systèmes, le coach. Après, ce n’est pas un seul joueur qui nous sauvera, il y a tout un travail collectif à faire.

« On ne joue pas encore le maintien »

L’ambiance est-t-elle tout de même bonne au sein du groupe ?
Il y a toujours une bonne ambiance. Il ne faut pas commencer à désespérer, sinon on va aller nulle part. On s’entraîne bien, ce qui manque, ce sont les résultats.

Le SLUC Nancy joue-t-il désormais le maintien ?
Non, on ne peut pas encore dire ça. On va essayer de tenir nos objectifs de début d’année, ils n’ont pas changé. La Leaders Cup ? C’est un peu chaud (ndlr : Nancy compte quatre victoire de retard sur le 8eme de Pro A) mais on ne sait pas ce qui peut arriver, il est encore tôt, même si on a pris pas mal de retard.

Ce match contre Charleroi est-il celui de la dernière chance en Eurocoupe, où vous avez perdu vos quatre premières rencontres ?
Oui, c’est clair. Ils ont également perdu leurs trois premiers matchs. Celui qui gagnera mercredi se mettra dans de bonnes conditions pour se qualifier. Et celui qui perdra, ça deviendra compliqué pour lui.

Cette Coupe d’Europe vous permet-elle de vous changer les idées et d’avoir d’autres objectifs, ou préféreriez-vous avoir une semaine entière pour vous entraîner ?
La Coupe d’Europe, c’est positif, car c’est une autre chance de gagner un match et lancer notre saison.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant