Namibie-Le candidat de la Swapo élu sans surprise président

le
0

LE CAP, 1er décembre (Reuters) - Le Premier ministre sortant Hage Geingob, candidat de la Swapo, le parti au pouvoir en Namibie, a remporté l'élection présidentielle de vendredi dernier avec 86,73% des suffrages exprimés, a annoncé lundi la commission électorale. Arrivé en deuxième position, McHenry Venaani, de l'Alliance démocratique de la Turnhalle (DTA), a obtenu 4,97% des voix. Lors des élections législatives qui se tenaient le même jour, la Swapo a également confirmé sa domination au Parlement, où elle conserve sa majorité des deux tiers après dépouillement de 80% des voix. S'appuyant sur l'une des économies les plus solides d'Afrique, la Swapo, l'ex-mouvement de libération qui a permis au pays de se libérer de la tutelle de l'Afrique du Sud, est au pouvoir depuis l'indépendance il y a vingt-quatre ans. Pour la première fois en Afrique, les électeurs ont utilisé des machines à voter, ce qui permet d'accélérer l'annonce des résultats. Lors du dernier scrutin en 2009, la publication des résultats avait pris une semaine. La Namibie ambitionne de devenir le deuxième pays producteur d'uranium de la planète derrière le Kazakhstan avec la mise en exploitation à partir de 2015 de la mine d'Husab, que le pays est en train d'organiser avec le soutien de la Chine. (Wendell Roelf, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant