Namibie : Enfin une victoire ?

le , mis à jour à 11:55
0
Namibie : Enfin une victoire ?
Namibie : Enfin une victoire ?

Pour sa cinquième Coupe du monde consécutive, la Namibie de Jacques Burger (Saracens) n'a qu'un objectif : décrocher le premier succès de son histoire dans un Mondial ! Pour cela il faudra battre la Nouvelle-Zélande, l'Argentine, les Tonga ou la Géorgie... Bon courage !

 

PARCOURS EN COUPE DU MONDE
1987 : Non qualifié
1991 : Non qualifié
1995 : Non qualifié
1999 : 1er tour
2003 : 1er tour
2007 : 1er tour
2011 : 1er tour

CALENDRIER
24/09 (à 21h - Stade Olympique) : NZ - Namibie
29/09 (à 17h45 - Exeter) : Tonga - Namibie
07/10 (à 21h - Exeter) : Namibie - Géorgie
11/10 (à 13h - Leicester) : Argentine - Namibie            

Capitale : Windhoek
Superficie : 825 418 km²
Population : 2 303 000
Hymne : Namibia, Land of the Brave (écoutez ici)

Fédération créée en 1931 puis 1990 (indépendance)
Classement WorldRugby (07/09/15) : 20eme
Nombre de licenciés
: 11 610
Nombre de clubs : 37
Emblème : l'aigle
Surnoms : les Welwitschias, les Biltongboere
Site internet : www.namibianrugby.com
Twitter : @NamRugby
Couleurs : bleu et blanc 

Encore les valises pleines ?

Un sélectionneur, Daniel Vermeulen, qui démissionne quelques mois avant le début de la Coupe du monde et une équipe qui pointe à la 20eme place du classement World Rugby, voilà la position de la Namibie avant l’événement mondial. Forcément, ça fait un peu désordre pour une équipe qui part déjà avec de lourds handicaps en termes de qualité et de performance. Pour beaucoup, les souvenirs de la Namibie lors d’un Mondial se résument à des valises mémorables : 142 à 0 face à l’Australie en 2003, 87 à 10 face à la France en 2011. Malgré quelques progrès entrevus, les Welwitschias n’ont jamais remporté le moindre match en Coupe du monde (15 défaites, score moyen 65-10 !). Dans la poule C, les All Blacks, l’Argentine et les Tonga restent hors de portée. Seule la Géorgie est une victime potentielle. Si la deuxième nation africaine possède en Jacques Burger un joueur d’envergure internationale, un seul élément n’a jamais fait une grande équipe. Une fois de plus, la Namibie va passer un premier tour compliqué. Et les adversaires soigneront leur différence de points. Au moins, on va assister à des matchs offensifs. Merci à la Namibie.

Le joueur à suivre : Jacques BURGER

On le dit plaqueur invétéré légèrement écervelé. Pour le premier qualificatif, difficile de nier l’évidence. Ce « chien fou » plaque autant qu’il respire. Une véritable machine à plaquer. Souvent fougueux, parfois même dangereux, le capitaine de la Namibie n’a pourtant pas eu un parcours longiligne. Avant de devenir l’indispensable « back row » des Sarries, Jacques Burger a écumé les pelouses de Pro D2. Meilleur joueur des Saracens lors de la saison 2010-2011, ce troisième ligne centre plaque à tour de bras et bat record sur record. La presse anglaise le compare même à un loup affamé. La suite, c’est son corps qui lui demande du temps. Une blessure le prive de plusieurs mois de compétition. Après une année 2014 frustrante, Burger remporte le titre national en 2015. A 32 ans, il rêve désormais d’une fin en apothéose avec son équipe nationale. On peut compter sur lui pour plaquer à tout va. La Namibie aura bien besoin de ça dans une poule C compliquée…

Le sélectionneur : Phil DAVIES

Ancien deuxième ou troisième ligne international gallois de Llanelli (46 sélections entre 1985 et 1995), Phil Davies (51 ans) a disputé deux Coupes du monde avec le XV du Poireau (vainqueur du Tournoi 1994 et 3eme du Mondial 1987) avant d'entamer une carrière d'entraîneur. Notamment à Leeds qu'il mena de la troisième division à la Coupe d'Europe entre 1996 et 2006. Conseiller technique de la Namibie depuis 2014, il a logiquement pris la suite de Danie Vermeulen, démissionnaire surprise en juin dernier.

LES 31 NAMIBIENS
Avants (17) : Johannes Coetzee (Brive/FRA), AJ de Klerk (University of Stellenbosch/AFS), Jaco Engels (United), Raoul Larson (SWD Eagles/AFS), Johnnie Redelinghuys (Wanderers), Casper Viviers (Saint-Nazaire/FRA), Louis van der Westhuizen (Leopards/AFS), Torsten van Jaarsveld (Free State Cheetahs/AFS), Janco Venter (University of Stellenbosch/AFS), Tjiuee Uanivi (Brive/FRA), Renaldo Bothma (Sharks & Pumas/AFS), Jacques Burger (Saracens/ANG), Wian Conradie (University of Johannesburg/AFS), Leneve Damens (Wanderers), Tinus du Plessis (Wanderers), Rohan Kitshoff (Durbell/AFS), PJ van Lill (Dax/FRA)

Arrières (14) : Eneill Buitendag (Wanderers), Eugene Jantjies (Farul Constanta/ROU), Damien Stevens (University of Western Cape/AFS) Theuns Kotzè (Bourg-en-Bresse/FRA), Darryl de La Harpe (Western Suburbs), Johan Deysel (Leopards/AFS), JC Greyling (United), Danie van Wyk (United), Conrad Marais (Beziers/FRA), David Philander (Spotswood United/NZL), Heinrich Smith (Leopards/AFS), Russell van Wyk (Western Suburbs), Chrysander Botha (Exeter Chiefs/ANG), Johan Tromp (Wanderers)

Avec la collaboration du magazine OVALE

 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant