Najat Vallaud-Belkacem, première femme promue à l'Education

le
8
NAJAT VALLAUD-BELKACEM, PREMIÈRE FEMME PROMUE À L'ÈDUCATION NATIONALE
NAJAT VALLAUD-BELKACEM, PREMIÈRE FEMME PROMUE À L'ÈDUCATION NATIONALE

PARIS (Reuters) - Najat Vallaud-Belkacem a effectué mardi une ascension éclair en devenant la première femme à hériter du prestigieux portefeuille de l'Education nationale dans le nouveau gouvernement de Manuel Valls, en remplaçement de Benoît Hamon.

Elle bénéficie d'une double promotion puisqu'elle arrive au troisième rang dans l'ordre protocolaire.

Entrée comme porte-parole dans le gouvernement de Jean-Marc Ayrault en 2012, elle avait gagné en mars un ministère élargi au sein de la première équipe de Manuel Valls, où elle s'occupait des Droits des femmes mais aussi de la Ville, de la Jeunesse et des Sports.

À 36 ans, cette franco-marocaine aux cheveux courts et à l'allure déterminée bénéficie de sa forte popularité dans l'opinion.

Celle qui a été tour à tour porte-parole de Ségolène Royal pendant la campagne présidentielle 2007, puis de François Hollande lors de sa campagne de 2012, est un symbole de la méritocratie à la française.

Mais Najat Vallaud-Belkacem, qui a commencé sa carrière dans un cabinet d'avocats parisien, refuse d'être renvoyée à ses origines marocaines et modestes. "Je serai toujours ma gueule de métèque", a-t-elle dit dans le JDD.

Deuxième d'une famille de sept enfants, Najat Vallaud- Belkacem est née dans un village marocain en 1977 à Beni Chiker, proche de Nador, dans le Rif. En plus de ses origines marocaines, sa grand-mère était algérienne.

En 1982, elle avait rejoint avec sa mère et sa s½ur aînée, son père, ouvrier dans le bâtiment, immigré en France. Elle a grandi à Abbeville puis à Amiens.

Diplômée de Sciences-Po Paris et licenciée en droit, elle fait ses armes politiques à Lyon, où elle exerce notamment les fonctions d'adjointe au maire déléguée aux grands événements, à la vie associative et à la jeunesse de 2008 à 2012. Un domaine qu'elle a retrouvé au sein du gouvernement Valls.

Au ministère des Droits des Femmes, Najat Vallaud-Belkacem a porté un projet de loi sur l'égalité femmes-hommes adoptée en début d'année à l'Assemblée nationale.

Elle a également été à l'origine d'une proposition de loi socialiste adoptée en décembre à l'Assemblée et qui sanctionne les clients de prostituées. Elle a combattu l'homophobie, en s'attaquant notamment à la diffusion de messages à caractère homophobe sur Twitter.

(Chine Labbé, avec Gérard Bon, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • kwatao le mercredi 27 aout 2014 à 18:17

    BELKACEM Ministre de l'education nationale, CE 26 AOUT et la nomination de Belkacem cette incompétente arrogante restera dans l'histoire comme celui du jour ou LA FRANCE SIGNA SON ARRET DE MORT. Jamais je n'ai eu autant HONTE D'ETRE FRANCAIS qu'aujourd'hui.

  • M1765517 le mercredi 27 aout 2014 à 08:55

    ne lui confiez pas l'éducation orientée de vos enfants ! le pire c'est que ce walls 2 prone le parti pris et ne se consacre manifestement qu'à leur electorat

  • M9299032 le mercredi 27 aout 2014 à 05:06

    Son parcours est quand même brillant, mais ça fait mal à la France une telle nomination. Je pense serieusement qu il faut fuir ce pays, c est sans avenir pour les gaulois

  • finkbro1 le mardi 26 aout 2014 à 21:00

    bientôt la théorie du genre, deuxième opus

  • 90662344 le mardi 26 aout 2014 à 20:46

    C'est de la provocation ! La pire de toute avec Taubira.

  • mark92 le mardi 26 aout 2014 à 20:17

    Marchi manuelo, glandouille 1°.Avec ségolène, bel kacem, taubira c'est 3 mois de sursis ??

  • LeRaleur le mardi 26 aout 2014 à 20:05

    C'est le pire que la France pouvait s'attendre.

  • M7523987 le mardi 26 aout 2014 à 19:57

    Quelle horreur c'est la pire !!!!!