Najat Vallaud-Belkacem : mission impossible à Villeurbanne ?

le
0
Najat Vallaud-Belkacem est en difficulté à Villeurbanne.
Najat Vallaud-Belkacem est en difficulté à Villeurbanne.

Quand Najat Vallaud-Belkacem a commencé à préparer son implantation à Villeurbanne en 2015, elle était loin d'imaginer la tournure que prendraient les élections législatives. La vague En marche ! a balayé ses espoirs dans cette circonscription pourtant en or pour la gauche, et offerte à l'une des ministres les plus prometteuses du gouvernement. Devancée de près de vingt points par l'entrepreneur marcheur Bruno Bonnell, Najat Vallaud-Belkacem se retrouve en grandes difficultés pour le second tour. Avec 16,54 %, la candidate du Parti socialiste améliore certes de six points le score réalisé dans cette circonscription à la présidentielle par Benoît Hamon, et évite l'humiliante élimination au premier tour vécue par nombre de ténors du PS. Mais la situation ne lui est guère favorable.

L'ancienne ministre de l'Éducation nationale, qui a défendu jusqu'au bout les valeurs de son parti d'origine, a lancé dimanche soir un ultime appel aux électeurs de gauche, ainsi qu'aux nombreux abstentionnistes. « J'appelle toutes les formations politiques de gauche qui ne se sont pas qualifiées, à faire bloc autour de ma candidature pour le second tour, j'appelle tous les électeurs de gauche, à revenir voter massivement dimanche prochain » a-t-elle déclaré au terme d'une soirée électorale passée dans son appartement villeurbannais, concentrée sur l'analyse des résultats. Le candidat de La France Insoumise, qui talonne celle du PS avec...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant