Nairobi affirme avoir tué un des chefs militaires des Chabaab

le
0
    NAIROBI, 18 février (Reuters) - L'armée kényane a annoncé 
jeudi avoir tué le commandant d'une unité d'élite des Chabaab, 
les islamistes somaliens, un homme considéré comme 
l'organisateur d'une attaque meurtrière menée le mois dernier 
contre un camp du contingent kényan déployé en Somalie. 
    Dans un communiqué, l'état-major des forces de défense du 
Kenya précise que Mohamed Karatey a été tué le 8 février. Il 
était commandant adjoint des Chabaab et dirigeait leurs services 
de renseignement. 
    Mais son décès a été démenti par Cheikh Abiasis Abu Musab, 
porte-parole des Chabaab pour les opérations militaires. 
 
 (Humphrey Malalo; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant