Nadine Morano, sa spéciale dédicace aux routiers

le
0
Nadine Morano pense avoir identifié la cause des railleries dont elle est fréquemment victime : ses origines modestes.
Nadine Morano pense avoir identifié la cause des railleries dont elle est fréquemment victime : ses origines modestes.

Elle pensait se défendre, mais il n'est pas dit que la dernière déclaration de Nadine Morano n'apporte pas de l'eau au moulin de ses détracteurs. Fréquemment raillée par les médias et sur Twitter, récemment traitée de "conne" et de "salope" par l'humoriste Guy Bedos, l'ancienne députée de Meurthe-et-Moselle a décidé de réagir.Elle croit avoir trouvé la raison de l'acharnement dont elle s'estime victime : ses origines sociales modestes."Il ne m'a pas transmis cette vulgarité qu'ils essaient de me coller" "J'ai rêvé d'être députée de la Nation, pas d'avoir une marionnette aux Guignols de l'info qu'il faut malheureusement subir... Notamment parce que je suis issue d'un milieu modeste. Ils me le font payer et me raillent parce que mon père était routier. Ils ont tort : il avait beaucoup de classe et d'éducation, il ne m'a pas transmis cette vulgarité qu'ils essaient de me coller", déclare-t-elle dans une interview au magazine Closer, comme le rapporte le Lab d'Europe 1.Des origines auxquelles la conseillère municipale de Toul a d'ailleurs décidé de rendre un vibrant hommage à la fin de l'interview : "J'en profite pour saluer tous les routiers qui liront cette interview !" Pas sûr que ce soit le meilleur moyen de clouer le bec aux Guignols de l'info...

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant