Nadine Morano perd son investiture aux élections régionales

le , mis à jour à 20:01
10
NADINE MORANO EXLUE DE LA LISTE GRAND EST POUR LES RÉGIONALES
NADINE MORANO EXLUE DE LA LISTE GRAND EST POUR LES RÉGIONALES

PARIS (Reuters) - La Commission nationale d'investiture des Républicains a retiré mercredi à Nadine Morano la tête de liste en Meurthe-et-Moselle pour les élections régionales de décembre, une décision qui sanctionne ses propos sur la France, pays "de race blanche", a déclaré à Reuters un participant à la réunion.

Nadine Morano, qui est vice-présidente de l'instance, était absente lors de la réunion. Députée européenne, elle se trouvait à Strasbourg pour l'intervention d'Angela Merkel et François Hollande devant le Parlement européen.

Nicolas Sarkozy avait accordé mardi soir à l'élue une dernière chance, lui demandant de formuler des regrets dans une lettre avant la réunion de la CNI, ce qu'elle n'a pas fait, ne reniant rien de ses propos. Nadine Morano sera remplacée par Valérie Debord, ex-députée de la région.

Selon un participant au comité exécutif du parti qui a précédé la CNI, Nicolas Sarkozy a estimé qu'il fallait sacrifier Nadine Morano, même si elle avait présenté ses excuses.

Philippe Richert, tête de liste des Républicains aux élections régionales dans le Grand Est, a en effet annoncé aux instances nationales de sa formation qu'il démissionnerait si elle gardait son investiture en Meurthe-et-Moselle.

"Richert m'a dit : 'si Morano est investie, c'est sans nous, j'ai la lettre de démission des têtes de liste de cette région sur mon bureau', a déclaré Nicolas Sarkozy selon ce participant.

"Mieux vaut une crise passagère et investir à long terme. On a la responsabilité de porter l'alternance", aurait-il ajouté.

Philippe Richert, président de la région Alsace, conduit en effet une liste Les Républicains-UDI-MoDem en Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne, une alliance que Nicolas Sarkozy entend répliquer à l'échelon national pour la présidentielle de 2017.

"INCONTRÔLABLE"

Furieux contre la frondeuse, avec laquelle les ponts étaient coupés, Nicolas Sarkozy avait déploré publiquement le 30 septembre qu'elle cherche par ses déclarations fracassantes "une publicité" nuisible "à la crédibilité des Républicains".

Nadine Morano, qui n'a jamais digéré d'avoir été écartée par Nicolas Sarkozy lors du retour de ce dernier en politique en septembre 2014, ne s'avoue pas vaincue pour autant.

Il s'agit d'un risque pour l'ancien chef de l'Etat, qui a sacrifié une égérie des militants sarkozystes sur l'autel de l'union avec les centristes alors même qu'elle s'exprimait sur un thème électoral de son ancien mentor - l'identité.

"Nadine, les militants l'aiment, ils l'aiment pour son bagout, sa combativité, sa loyauté. Si on la sanctionne, elle va devenir incontrôlable", prédisait un parlementaire des Républicains avant la décision de la CNI.

La Nancéienne, qui a annoncé en septembre sa candidature à la primaire de la droite et du centre de 2016, a lancé mardi un appel aux dons pour son micro-parti, le Rassemblement pour le peuple de France, créé en 2012. Si elle obtient les parrainages nécessaires à sa candidature, elle pourrait préempter à son profit une partie de l'électorat sarkozyste.

"Je dézinguerai" Nicolas Sarkozy, a-t-elle déclaré la semaine dernière au Point.

(Sophie Louet et Emile Picy, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dbourbie le mercredi 7 oct 2015 à 20:49

    SARKO A TOUT PERDU ,la il a tout faux

  • dgui2 le mercredi 7 oct 2015 à 20:30

    Je suis bien d'accord avec vous, b.attal et vous allez voir que Sarko va perdre beaucoup plus de voix à droite qu'il ne va en gagner chez les bien-pensants et les pseudo-élites qui nous prennent la tête à longueur d'année.... Mais c'est ça la "droite molle", ça sert à fabriquer de nouveaux électeurs pour le FN !!!

  • brinon1 le mercredi 7 oct 2015 à 20:26

    elle dézinguera p etre pas sarko, mais sa liste Alsace LOrraine oui...

  • dgui2 le mercredi 7 oct 2015 à 20:21

    Morano a bien fait de ne pas présenter d'excuse: personnellement, elle remonte dans mon estime. Mais vous savez bien comment ça se passe: LE PREMIER QUI DIT LA VERITE DOIT ETRE EXECUTE. ENSUITE? TRANQUILLEMENT? LE SECOND POURRA PARLER.

  • b.attal le mercredi 7 oct 2015 à 20:05

    je n aime pas particulièrement Morano mais je la soutiens ; Sarko est nul sur ce coup là . Il cherche à recuperer des voix mais au final il va en perdre beaucoup

  • kpm745 le mercredi 7 oct 2015 à 19:59

    Sarkozy est en mauvaise posture. Beaucoup de sympathisants de l'UMP partagent les mêmes idées que Morano

  • M5005891 le mercredi 7 oct 2015 à 19:45

    Les octogones Français en métropole sont bien des blancs, NM n'a rien dit pouvant justifier cette fondre de gauche comme de droite (UMPS) bien unies pour couler notre pays.Sauvons le FRANCE...

  • M2931816 le mercredi 7 oct 2015 à 19:41

    vote organisé par le joournal LE POINT;72% sont pour le mantien de l'investiture de N M.Visiblement le parti L R s'éloigne de la France profonde qui est d'accord avec ces propos du Général De Gaulle et repris par Nadine Morano:Sarko a désormais perdu son investiture ou sinon il perdra sa réélection en 2017.Les paris sont ouverts !

  • nono67 le mercredi 7 oct 2015 à 19:37

    Si elle monte sa liste , elle fera élire le fn au second tour contre le candidat de droite .

  • Berg690 le mercredi 7 oct 2015 à 19:33

    Qu'elle monte sa liste et rira bien qui rira le dernier!