N'Golo Kanté, la force de la persévérance

le
0
N'Golo Kanté, la force de la persévérance
N'Golo Kanté, la force de la persévérance

Sans bruit, le milieu caennais s'est fait une place de choix dans l'effectif de Patrice Garande. Mieux encore, ses prestations lui ont valu une place de titulaire indiscutable et un nouveau contrat jusqu'en 2018. Ce grand timide de petite taille étonne et détonne, au point de devenir l'une des attractions du championnat.

Avant cette saison, N'Golo Kanté n'avait jamais connu la Ligue 1. Si pour beaucoup le dépucelage s'avère délicat, pour lui, l'adaptation se fait tout naturellement. Mieux, le Parisien pur souche a tout emporté sur son passage. Milieu défensif, il plante deux buts lors de ses trois premières rencontres. Les interrogations sur sa capacité à évoluer au haut niveau sont balayées d'un revers de main. Conscient qu'il détient une véritable pépite, Caen le prolonge jusqu'en 2018. Une aubaine pour le club normand qui l'a récupéré gratuitement en 2013. Sa popularité se trouve décuplée et les sollicitations aussi. Pourtant, lui ne comprend pas vraiment. C'est son ancien dirigeant du temps de Suresnes et ami, Pierre Ville, qui raconte. "Quand je parle avec lui, il me dit "Mais ça n'est que du foot." Il y a deux-trois mois, beIN faisait un reportage sur lui et il ne voulait pas le faire parce qu'il ne comprenait pas. Il n'avait fait que quelques matchs en Ligue 1." Un exemple parmi tant d'autres de la singularité de N'Golo Kanté. Un joueur pétri de talent qui tranche par sa simplicité, sa timidité et son humilité. Et quand il s'agit d'acheter sa première voiture et que beaucoup optent pour prendre un tout nouveau modèle, lui s'achète une voiture d'occasion. En toute normalité.
Trop petit, trop fort
Quand il débute à Suresnes, dès le plus jeune âge, le Franco-Malien possède la même caractéristique physique qu'aujourd'hui : il est plus petit que tout le monde. Pas découragé, Kanté montre rapidement qu'il est meilleur que tout le monde et se fait vite surclasser. Finalement, sa petite taille n'est un problème que lorsqu'il s'agit d'intégrer les centres de formation. Conseillé par Pierre Ville et d'autres personnes du club de Suresnes, il écume les différents tests à travers la France sans que personne ne voit au-delà de sa taille malgré son indéniable talent. Pourtant, cette caractéristique ne l'empêche pas de briller. "En moins de 13 ans, je me rappelle d'un tournoi où Kanté, bien évidemment surclassé, termine meilleur joueur. Quand il reçoit la Coupe, celle-ci était presque aussi grande que lui, alors il avait un peu de mal à la transporter ", se rappelle Pierre Ville avec humour et un brin de nostalgie. Après plus de dix ans passés dans le 92 à Suresnes, le jeune milieu de terrain fait le grand saut, quitte son Paris natal et s'en va à Boulogne.

La transition n'est...




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant