MZ : "L'Euro ? J'espère qu'on va tous les frapper !"

le
0
MZ : "L'Euro ? J'espère qu'on va tous les frapper !"
MZ : "L'Euro ? J'espère qu'on va tous les frapper !"

Dehmo, Hache-P et Jok'air forment la MZ. Un groupe de rap qui est en train de faire son trou. Et si les trois MCs sont à l'aise micro en mains, ils le sont encore plus quand il s'agit d'utiliser leurs pieds. Entretien entre histoire de ballon rond, équipe de France et anecdotes de quartier.

Vous venez du 13e arrondissement de Paris, comment avez-vous grandi ici ?
Dehmo : On a grandi entre nous, on est très sectaires en fait. On n'aime pas trop s'ouvrir aux autres, pas parce qu'on ne les aime pas ou autre, c'est juste que c'est notre mentalité. C'est comme ça depuis le début.

C'est une force du coup ?
Dehmo : Ouais, c'est notre force même. On ne va pas trop voir à gauche ou à droite, et ça se ressent dans les sons qu'on produit. C'est clair.

Et l'enfance ? L'école ? Comment ça s'est passé pour vous ?
Dehmo :
« Quand t'es gamin, t'as plutôt envie d'aller t'amuser que d'apprendre, et t'as peur quand le bulletin arrive à la maison. »Dehmo
Oh, un peu comme tous les jeunes (rires), tu vas à l'école, tu te mets à l'arrière de la classe, tu fous la merde, tu comprends rien au cours de maths. T'as plutôt envie d'aller t'amuser que d'apprendre, t'as peur quand le bulletin arrive à la maison. Tu vois le délire ? C'est ta plus grande peur, ça. On n'avait pas les soucis qu'on peut avoir aujourd'hui. Le plus grand de nos soucis à l'époque, c'était la boîte aux lettres.

Et le foot dans tout ça ?
Dehmo : Le foot, c'était dans la cour de récré…


Ça se prenait pour Zizou ?
Dehmo : Oh, tu sais, ce sont les autres qui te font te sentir comme Zidane. Hache-p et moi-même sommes des joueurs de foot depuis tout petits, et on excelle dans ce sport (rires). Jok'air, lui, son truc, c'est le basket.
Hache-P : J'ai joué tous les postes dans l'axe, moi ! 5, 6, 10, attaquant de pointe, tous ! Parce que je suis ambidextre, pour de vrai. Corner pied droit, corner pied gauche. Et les coups francs aussi. Les gardiens de l'Île-de-France me connaissent, c'est sûr (rires).
Dehmo : Quand…











Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant