Mystère autour des vols de plaques d'égout

le
0
La préfecture a lancé un appel à témoins auprès de la population. Les maires des communes, toutes proches de l'Espagne, peinent à trouver une réponse à ce problème qui, outre le préjudice financier, peut causer des problèmes de sécurité.

«On tremble le matin à l'idée que l'on nous apprenne qu'un accident est arrivé.» Pour Daniel Mach, maire de Pollestres (Pyrénées-Orientales), la situation est aujourd'hui devenue «insupportable». Depuis quelques mois, la commune a été victime à une dizaine de reprises de vols de plaques d'égout. Au total, près de 70 ont été dérobées. «C'est de l'irresponsabilité, dénonce-t-il. Voler une plaque sur la route, c'est prendre le risque qu'une voiture ou un vélo ait un accident grave. Évidemment, derrière, le responsable, c'est le maire.» Sans compter que ces vols, qui ne sont pas pris en charge par les assurances, ont un coût conséquent pour une petite commune, qu'il estime pour son cas situé «entre 15 et 20.000 euros».

Polle...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant