Myriam El Khomri, une surprise au ministère du Travail

le , mis à jour à 17:06
7
Myriam El Khomri, une surprise au ministère du Travail
Myriam El Khomri, une surprise au ministère du Travail

Nomination-surprise à la tête du ministère du Travail. Myriam El Khomri, secrétaire d'Etat en charge de la politique de la ville depuis le remaniement du 26 août 2014, y remplace François Rebsamen. Ce dernier a démissionné pour retrouver son fauteuil à la mairie de Dijon après la mort brutale d'Alain Millot le 27 juillet dernier.

Agée de 37 ans, Myriam El Khomri a effectué l'essentiel de sa carrière à la ville de Paris et n'était pas pressentie pour occuper le très épineux maroquin du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social.

Les favoris se nommaient plutôt Emmanuel Macron (Economie), Alain Vidalies (secrétaire d'Etat aux Transports) ou Stéphane Le Foll (Agriculture). D'autres noms étaient à chercher du côté de l'hémicycle, à l'instar de Bruno Le Roux (président du groupe PS à l'Assemblée) ou de Jean-Marc Germain (député PS des Hauts-de-Seine).

Proche de Bartolone

Myriam El Khomri, qui est la benjamine du gouvernement, est née en 1978 à Rabat (Maroc). Diplômée d'un DESS de droit public, cette mère de deux petites filles a d'abord été députée suppléante de Christophe Caresche, député SRC de la 18ème circonscription de Paris, et adjointe de la maire de Paris Anne Hidalgo à la sécurité, la prévention, la politique de la ville et de l'intégration.

Pour la petite histoire, Myriam El Khormi avait effectué son stage de fin d’études à la délégation interministérielle à la ville auprès de Claude Bartolone, l'actuel président de l'Assemblée et candidat PS en Ile-de-France pour les régionales de décembre prochain.

Rôle-clé lors des attentats de janvier

Peu médiatisée jusqu'alors, Myriam El Khomri s'était retrouvée sous les projecteurs après les attentats de « Charlie Hebdo » et de l'Hyper Cacher de janvier 2015, alors qu'elle détenait le portefeuille de la ville. Elle avait alors eu le rôle de « VRP des quartiers » auxquels Manuel Valls ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dhote le mercredi 2 sept 2015 à 17:59

    Illustre inconnue.

  • dotcom1 le mercredi 2 sept 2015 à 16:53

    Des Khomri, elle va en dire beaucoup!

  • cavalair le mercredi 2 sept 2015 à 16:42

    .....ce qui lui permettra d'augmenter de maniere substancielle sa retraite de fonctionnaire

  • cavalair le mercredi 2 sept 2015 à 16:40

    Excellent choix.,Au PS moins on d'experience plus on a de responsabilites. Grace a elle le chomage devrait dans les mois prochains depasser les 11% ce qui lui permettra d'etre promue a un poste de grandes responsabilites

  • nono67 le mercredi 2 sept 2015 à 16:39

    c'est normal que ce soit une inconnu !!! personne de connu n'a voulu y aller !!! trop risqué pour sa futur carriere !!

  • M7163258 le mercredi 2 sept 2015 à 16:20

    Je pense que les membres du gouvernement espèrent les polémiques! De cette manière ils pourront détourner sur leurs sujets de prédilections : le racisme, la xénophobie, le sexisme etc…

  • bsdm le mercredi 2 sept 2015 à 16:17

    5ieme depeche sur le sujet et toujours rien sur la condamnation de Y Noah !