Myriam El Khomri juge son texte enrichi, la CGT ne désarme pas

le
0
MYRIAM EL KHOMRI APPROUVE LES MODIFICATIONS APPORTÉES À LA LOI TRAVAIL EN COMMISSION
MYRIAM EL KHOMRI APPROUVE LES MODIFICATIONS APPORTÉES À LA LOI TRAVAIL EN COMMISSION

PARIS (Reuters) - La commission des Affaires sociales de l'Assemblée nationale a "enrichi" le projet de réforme du Code du travail en apportant notamment "de nouvelles protections pour les salariés", s'est félicitée vendredi Myriam El Khomri.

Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, a estimé a contrario sur Europe 1 que les amendements votés en commission ne modifiait pas "l'épine dorsale" du texte, dont il réclame toujours le retrait.

"Ce travail parlementaire a permis d'enrichir ce texte, à la fois en direction des salariés et en direction des petites entreprises", a estimé la ministre du Travail sur RTL.

Les membres de la commission "ont apporté à la fois de nouvelles protections pour les salariés mais ils ont apporté aussi plus de souplesse en direction des petites entreprises", a-t-elle souligné.

La commission des Affaires sociales de l'Assemblée, qui a achevé jeudi l'examen du projet de loi, l'a modifié afin d'aider davantage les petites et moyennes entreprises sur la question des licenciements, comme elles le demandaient.

Jeunes et salariés sont de nouveau appelés à manifester samedi pour exiger le retrait du projet de loi.

"Il y a des évolutions qui ne remettent pas en cause l'épine dorsale de ce projet qui est d'avoir un Code du travail dans chaque entreprise, c'est ça qui nous fait combattre ce projet", a déclaré Philippe Martinez.

"Sur le fond, rien n'a changé", a-t-il jugé.

Les députés entameront le 3 mai l'examen en séance publique de projet de loi.

(Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant