Myopie : l'espoir de la recherche génétique

le
0

La nouvelle a des chances de faire rêver tous ceux qui, depuis l'enfance, se retrouvent dans le brouillard dès qu'ils enlèvent leurs lunettes : grâce aux progrès de la recherche génétique, les chercheurs espèrent être en mesure de prévenir le développement de la myopie d'ici à une dizaine d'années. Depuis quelques temps, les études du génome pour comprendre le mécanisme de cette pathologie, qui affecte 25% des Français, se multiplient. L'objectif : déterminer l'influence respective de l'hérédité et des habitudes de vie sur l'apparition de cette déformation de l'½il, pour parvenir à la bloquer.

Véritable problème de santé publique, la myopie est un allongement de l'½il par l'arrière qui empêche de voir net au loin. Si la majorité des gens souffrent d'une myopie «banale» ou «faible», qui se stabilise vers 25 ans, 2,5% sont atteints de myopie forte, évolutive quasiment tout au long de la vie. Considérée comme une maladie, celle-ci se déclare

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant