Mylan lance un générique deux fois moins cher de son EpiPen

le
8
MYLAN LANCE UN GÉNÉRIQUE DEUX FOIS MOINS CHER DE SON EPIPEN
MYLAN LANCE UN GÉNÉRIQUE DEUX FOIS MOINS CHER DE SON EPIPEN

par Ankur Banerjee

(Reuters) - Mylan a annoncé lundi qu'il lancerait prochainement une première version générique, deux fois moins chère que le prix de marque, de son traitement par auto-injection contre les allergies EpiPen, dont le prix a suscité la polémique aux Etats-Unis.

Le groupe pharmaceutique américain avait déjà annoncé la semaine dernière d'importantes remises sur l'EpiPen au lendemain des critiques d'Hillary Clinton, la candidate démocrate à la Maison blanche, sur l'envolée de ses tarifs..

Mylan a précisé qu'il lancerait le produit générique dans un délai de "plusieurs semaines", au prix de 300 dollars au lieu de 600, dans une démarche tout à fait inhabituelle sachant que l'EpiPen est toujours sous brevet et qu'aucun traitement concurrent n'a reçu l'approbation des autorités sanitaires.

La directrice générale du groupe, Heather Brech, s'est défendue en expliquant que Mylan avait consacré des centaines de millions de dollars à l'amélioration de l'EpiPen depuis qu'il l'a racheté en 2007 à l'allemand Merck KGaA.

"Notre décision de lancer une alternative générique à l'EpiPen est une réponse commerciale exceptionnelle", a-t-elle dit lundi. "Nous avons décidé que de contourner le système des marques et de proposer une alternative était la meilleure solution."

Le laboratoire basé aux Pays-Bas a précisé qu'il continuerait à promouvoir et à vendre la marque EpiPen.

L'EpiPen est une injection d'épinéphrine (adrénaline) à utiliser en cas de grave réaction allergique, appelée anaphylaxie, qui peut être mortelle si rien n'est fait.

Les autorités sanitaires américaines ont rejeté au mois de juin un traitement concurrent du laboratoire Adamis Pharmaceuticals. Le groupe Sanofi a retiré son dispositif du marché et Teva Pharmaceutical Industries a dû retarder le lancement de sa propre version.

Mylan est la dernière en date des entreprises privées du secteur de la santé critiquées par des responsables politiques pour leurs pratiques tarifaires. Valeant avait ainsi été visé en mars par une campagne publicitaire du camp Clinton dénonçant des comportements dignes de "prédateurs".

L'action Mylan, en baisse de 20% depuis le début de l'année, dont 12% la semaine dernière, reprend 2% à 43,90 dollars lundi dans les échanges d'avant-Bourse à Wall Street.

(Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • T20 il y a 3 mois

    Deux fois moins cher QUE son.......

  • M9810937 il y a 3 mois

    @dotcom1 : cela n'existe pas de toucher plus que ce qui est affiché, par contre l'inverse est vrai: le prix frontal n'est pas celui que paye au final la sécu... MYLAN vole les patients américains c'est manifeste avec ce type de tarif ... même avec leur pseudo générique à 300$ ! Je ne vois qu'une explication : une erreur de dizaine, le prix est à 60$ et ils vont en sortir un à 30$ ...là c'est correct !

  • paspil il y a 3 mois

    et dire que ce n'est qu 'une dose d'adrenaline ... qd on sait que certains principes actifs de nos medicaments sont fabriqués en Chine ... on imagine le prix de revient ...

  • dotcom1 il y a 3 mois

    L'Anapen vaut 67 euros parce que la Sécu paye les 533 euros de différence avec nos impôts, nuance!

  • M9810937 il y a 3 mois

    on se fout de qui ?? en France Anapen l'équivalent vaut 67 EURO ! ... même en le faisant passer de 600$ à 300$ les marges sont encore gigantesques surtout pour un produit comme l'épinephrine qui n'est plus protégé par aucune brevet !.... exemple type des abus inacceptables à corriger par des appels à boycotte !

  • lorant21 il y a 3 mois

    @brugere4. Le prix de vente n'est pas forcément corrélé au coût de production. Soit on vend au maximum de ce que le client est "prêt à payer", soit on maximalise le profit par l'augmentation du volume. Je ferai pareil!

  • brugere4 il y a 3 mois

    c'est vraiment du n'importe quoi cette industrie pharmaceutique soit le vrai prix est de 300$ et alors ils se sont moqués des patients et de la sécu ,soit (ce dont je doute ) ils se torpillent en divisant le prix par 2 C'est un peu la même chose avec Roche et Novartis pour le "Lucentis" et l'"Avastin" dans le traitement de la DMLA

  • lorant21 il y a 3 mois

    rien compris.. en gros, soit ils se font concurrence à eux-mêmes, soit ils relancent le produit par une baisse des prix?