MyFerryLink : le gouvernement propose un protocole de sortie de crise

le
1
MyFerryLink : le gouvernement propose un protocole de sortie de crise
MyFerryLink : le gouvernement propose un protocole de sortie de crise

Nouveau rebondissement dans le dossier MyFerryLink. Le secrétaire d'Etat chargé des transports Alain Vidalies a annoncé qu'«un protocole global de sortie de crise» allait être proposé aux trois parties impliquées. Le texte sera dévoilé au public jeudi en début d'après-midi. La Scop Sea France, Eurotunnel et le groupe danois DFDS devront répondre à la proposition lors d'une réunion programmée lundi. 

Selon le secrétaire général du Syndicat maritime Nord (SMN), Eric Vercoutre, le protocole «en dix points» a été envoyé aux entreprises, mercredi soir. Il s'exprimait à l'issue d'une réunion à Paris, au ministère des Transports, lors de laquelle les acteurs n'ont pas réussi à se mettre d'accord. «L'engagement c'est qu'elle doit être signée en l'état par tous», a-t-il expliqué, précisant qu'il y avait tout de même «encore des marges de manoeuvre entre les différentes parties».

Volet sur l'emploi

Selon une source proche du dossier, cette proposition doit comporter notamment un volet sur l'emploi.DFDS a déposé une offre prévoyant la reprise de 202 emplois. Eurotunnel prévoit de son côté, de conserver 120 employés pour l'exploitation du troisième bateau. Soit 322 personnes sur 645 salariés, selon la Scop, 472 personnes en CDI, selon Eurotunnel. Aucun des acteurs ne souhaitait toutefois détailler le contenu de l'offre.«DFDS entend participer activement et de façon constructive au processus initié par le secrétaire d'Etat», a indiqué sans plus de détails un porte-parole de la compagnie rivale de MyFerryLink.

Ce protocole tombe au bon moment, puisque le tribunal de commerce de Boulogne-sur-mer devait se pencher sur la situation de la Scop SeaFrance, jeudi matin. Une liquidation judiciaire n'était pas exclue. Selon Eric Vercoutre l'audience pourrait être «repoussée à une date ultérieure». Une assemblée générale avec les marins grévistes devrait également avoir lieu dans la foulée pour leur ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nayara10 le mercredi 22 juil 2015 à 23:07

    Il doit faire froid pour faire ce feu .....