Mvuemba, la métamorphose

le
0
Mvuemba, la métamorphose
Mvuemba, la métamorphose

Un parcours chaotique, une trajectoire peu commune et une vie personnelle marquée par un drame, Arnold Mvuemba a déjà tout connu au cours de sa carrière. A 29 ans, le natif d'Alençon a mis, depuis quelques mois, tous ses soucis de côté. Et profite à plein régime d'une place de titulaire qu'il a d'abord gagné par défaut ? en raison des blessures de Clément Grenier et Yoann Gourcuff ? avant de la confirmer par son talent. Car l'ancien Lorientais n'a pas manqué une minute des prestations de l'Olympique Lyonnais depuis le 5 février dernier et une victoire en demi-finale de Coupe de la Ligue face à Troyes (2-1). Une sacrée marque de confiance de la part de Rémi Garde dont le joueur n'avait pourtant pas les faveurs depuis son arrivée dans le Rhône le 4 septembre 2012. On se souvient même d'un mal-être étalé au grand jour la saison passée. « Ce qui m'a plombé, c'est de ne pas pouvoir être aligné en Coupe d'Europe, car il y avait des rotations possibles, et je n'ai pas pu en faire partie, expliquait-t-il au Progrès il y a un peu plus d'un an. Je suis arrivé tardivement à Lyon, et il y avait une équipe en place, le duo Gonalons-Malbranque notamment, était performant. »

C.Gourcuff l'avait repéré au centre de formation de Rennes

Pourtant, aujourd'hui, ses deux coéquipiers cités sont bien régulièrement titulaires en même temps que lui sur le pré. Tout simplement car c'est dans un rôle un peu plus avancé qu'il a pris racine au sein du onze de départ des Gones. Une position de milieu relayeur avancé, proche des attaquants que sont Alexandre Lacazette et Bafétimbi Gomis. Sa technique et son sens du collectif lui permettent aujourd'hui de briller dans le milieu en losange des Lyonnais. Et ce n'est pas forcément une surprise pour ceux qui le connaissent bien. Lors de son passage à Lorient, Christian Gourcuff, qui l'avait repéré au centre de formation de Rennes, s'est souvent montré dithyrambique sur les qualités de ce joueur. « Arnold Mvuemba, je le connais depuis le centre de formation de Rennes, confiait l'actuel entraîneur du FCL à l'époque de son passage dans le Morbihan. Ce n'est pas une découverte. Il avait fait le choix d'aller en Angleterre (ndlr : Portsmouth). Ce qui était à mon avis risqué. Chaque année je l'appelais. Je l'ai rappelé parce qu'il avait un temps de jeu qui était quand même  limité. C'est un super joueur que j'aime bien, parce qu'il est très collectif et très propre techniquement. »

La Gambardella avec Y.Gourcuff et J.Briand

Vainqueur de la Gambardella avec Yoann Gourcuff et Jimmy Briand en 2003, Mvuemba sait qu'il doit son retour au premier plan à un mental à toutes épreuves. « J'ai toujours été à la disposition de l'équipe et je continuerai de l'être, a-t-il confié ce mardi en conférence de presse. J'ai toujours eu la confiance, elle n'a jamais disparu? Quand on se relève, on sort forcément grandi. Il y a des moments difficiles dans une saison. C'est soit tu lâches et tu pleures dans ton coin, soit tu te bats. » Nul doute que l'OL aura besoin d'un joueur de ce caractère pour faire face aux dernières échéances de la saison. Et ce, dès mercredi soir, face à Toulouse du côté du Stadium.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant