Muzinich & Co : les obligations européennes devraient continuer d'attirer les investisseurs

le
0

(AOF) - Le mois de mars a débuté sur une note très positive, marquée par la poursuite du rebond des actifs risqués depuis les points bas relevés en février, observe Muzinich & Co dans son dernier Corporate Credit Market Snapshot. Le rally observé sur le marché des obligations d'entreprises européennes s'est renforcé suite à l'annonce par la BCE d'un élargissement de la taille et du périmètre de son actuel programme d'assouplissement quantitatif (QE), en complément d'un abaissement des taux.

L'annonce de la décision de la BCE d'inclure des obligations d'entreprises dans son programme d'achats a déclenché un vif resserrement des spreads en Europe, aussi bien sur le segment investment grade que high yield.

Le regain de confiance sur les marchés suite à l'annonce de la BCE s'est traduit par d'importants flux d'investissement à destination des marchés du crédit en Europe. L'environnement a ainsi été favorable à l'activité sur le marché primaire, qui affiche 5 milliards d'euros de volume d'émissions sur la période, contre moins d'un milliard d'euros sur chacun des deux mois précédents.

À l'instar de la situation aux États-Unis, les investisseurs européens ont également bénéficié de la stabilisation et du rebond des cours du pétrole. En Europe, face à la faiblesse extrême des taux d'intérêt et à la série de mesures de la BCE, le gérant pense que les obligations d'entreprises européennes devraient continuer de susciter un vif intérêt chez les investisseurs.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant