Mutuelles : plus chères pour les retraités que pour les actifs

le
13
Mutuelles : plus chères pour les retraités que pour les actifs
Mutuelles : plus chères pour les retraités que pour les actifs

Les Français se portent comme des charmes. Selon notre sondage exclusif Odoxa - « le Parisien » - « Aujourd'hui en France » - Caisse d'épargne, 85 % des actifs et des retraités affirment être en bonne santé. Ce qui ne les empêche pas de consulter un médecin quatre à cinq fois par an, en moyenne. Un chiffre assez élevé car, selon Céline Bracq, directrice générale d'Odoxa, « la moyenne est tirée vers le haut par une petite proportion de la population qui, elle, fréquente très souvent les cabinets médicaux », analyse-t-elle. 11 % des retraités consultent plus de dix fois par an, tandis qu'un tiers d'entre eux assurent s'y rendre moins de trois fois par an. Une fréquentation pas si assidue que cela...

98% ont une complémentaire santé.Sur le plan financier, la facture reste donc, dans l'ensemble, modérée. Cinq retraités sur 10 dépensent moins de 50 ¤ par mois, alors que 2 sur 10 y consacrent un budget de plus de 150 ¤ mensuels et même 2 % plus de 1 000 ¤ par mois ! Dans l'ensemble, les actifs et les retraités se disent satisfaits du niveau de remboursement de l'Assurance maladie et presque tous disposent par ailleurs d'une complémentaire santé. 86 % des actifs et 98 % des retraités sont concernés. « C'est très étonnant qu'autant de Français possèdent une mutuelle. Cela veut dire, qu'en dépit de la baisse du pouvoir d'achat, la santé reste une préoccupation majeure », constate Céline Bracq. Pourtant, son prix grimpe en flèche après la fin de l'activité professionnelle.

Un budget souvent trop serréQuand les actifs dépensent en moyenne 72 ¤ mensuels pour une complémentaire, les retraités, eux, y consacrent un budget de 121 ¤. « C'est la double peine, non seulement leurs problèmes de santé sont de plus en plus fréquents avec l'âge, mais leur facture est deux fois plus élevée », commente la directrice d'Odoxa. Seule une petite catégorie fait le choix de renoncer totalement à une ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2711013 le jeudi 11 déc 2014 à 17:08

    j'ajoute à l'attention de lhonderm que les viocs ils lui envoient le bonjour !

  • M2711013 le jeudi 11 déc 2014 à 17:01

    heimdal il a tout compris le blaireau ! les retraités voient la TOTALITE de leur cotisation soumise à l'impôt ! la voilà la vraie injustice !

  • lhonderm le jeudi 11 déc 2014 à 16:36

    LOL, encore heureux que c'est plus cher quand le risque est plus fort ! C'est encore aux jeune de payer pour les viocs ? Qu'ils payent pour vivre plus longtemps me parait normal.

  • M4358281 le jeudi 11 déc 2014 à 16:03

    en accord avec toi brun2083 ..j'en ai une qui me coûte 35€ par mois ..remboursement au minimum ..cela me suffit ..juste rentable à l'année ! le reste ..en placements !

  • brun2083 le jeudi 11 déc 2014 à 11:35

    Entre les frais de gestion, le financement de la CMU, le coût exorbitant des frais d'optique et dentaires (à cause des professionnels et des clients de lunettes et prothèses dentaires), je ne vois pas l'interet de prendre une mutuelle. Sachant que les maladies graves sont pris en charge à 100% par la sécu autant se faire sa propre mutuelle en mettant 50 à 100€ de coté pour se mutualiser soit même.

  • frk987 le jeudi 11 déc 2014 à 11:10

    Sur les cures thermales, alors là je suis d'accord pour un non remboursement intégral, mais la vocation de la SS c'est de subventionner des villes complètes, imaginez Vichy, Contrexéville, Evian....sans cures remboursées...De la même façon méditez sur les bâtiments historiques qui appartiennent de fait à la SS (Hospices civils de Lyon...), la SS se substitue aux monuments historiques................

  • frk987 le jeudi 11 déc 2014 à 10:57

    Et tout simplement si l'on supprimait la SS, trop simple, chacun pourrait souscrire son contrat en fonctions de SES propres risques.......Oui à 80 ans on est malade, OUI à 20 ans c'est rarissime.......Alors arrêtons de parler de "cotisations d'assurance maladie" mais parlons d'IMPOTS obligatoires.

  • fortunos le jeudi 11 déc 2014 à 10:01

    Il y aurait du menage a faire dans les mutuelles trop nombreuses;Ex frais de gestion des mutuelles 15% des cotisations,pour les bons a rien de fonctionnaires de la Sécu 4%,,il y a comme un defaut!Par ailleurs reconnaissons qu il a ete mis fin a l injustice de deductibilité des cotisation des mutuelles des revenus des actifs qui ne profitait pas aux retraités!!!

  • faites_c le jeudi 11 déc 2014 à 09:48

    "Quand les actifs dépensent en moyenne 72 € mensuels pour une complémentaire, les retraités, eux, y consacrent un budget de 121 €. " Dans la série, les français n'ont aucune notion de gestion financière, l'adhésion aux mutuelles! 70 % des retraités dépensent moins de 150 € par mois en frais médicaux dont 70% remboursés par l'assurance maladie mais ils dépensent en parallèle 120 €/mois pour une mutuelle qui leur rembourse au mieux 50 €/mois!

  • M7361806 le jeudi 11 déc 2014 à 09:46

    sescr oquerie