Mutuelles : le débat autour de la taxe monte d'un ton

le
0
Deux députés préconisent de taxer les réserves dites «excessives» des mutuelles de santé, afin de ne pas faire payer les adhérents. Selon Le Parisien , le secteur est assis sur un «pactole caché» gigantesque.

La hausse de la taxe des mutuelles santé n'a pas fini de faire des vagues. Le plan du gouvernement qui prévoit d'augmenter de 3,5% à 7% la taxe sur les contrats de santé dits responsables et solidaires, soit 95% du marché des complémentaires santé, a été très débattu depuis qu'il a été définitivement adopté par le parlement le 8 septembre dernier.

Dernière réaction en date, deux députés UMP ont annoncé vendredi leur intention de déposer un amendement au projet de loi de Financement de la Sécurité sociale (PLFSS) visant à taxer les réserves «excessives» de certaines mutuelles de santé. Leur objectif : éviter une hausse brutale des prix des contrats des particuliers en incitant les mutuelles à puiser dans leurs réserves financières au lieu de répercuter le relèvement de la taxe sur les cotisations des adhérents.

Sébastien Huyghe, député du Nord, et Valérie Rosso-Debord, de Meurthe-et-Moselle, préconisent d'instituer «ce qui pourrait s'apparenter

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant