Mutuelles : François Hollande promet un geste pour les retraités

le
7
Mutuelles : François Hollande promet un geste pour les retraités
Mutuelles : François Hollande promet un geste pour les retraités

Le président, François Hollande, a déclaré vouloir que «la généralisation de la complémentaire santé puisse être effective pour les retraités d'ici 2017», vendredi devant le congrès de la Mutualité française réuni à Nantes.

«L'amélioration de la couverture des salariés ne peut pas avoir pour contrepartie la dégradation de la situation des jeunes, des chômeurs, des travailleurs précaires, des handicapés et surtout des retraités», a-t-il dit, en ajoutant que «si rien n'est fait, les retraités peuvent voir le coût (de leurs garanties) multiplié par trois».

En effet, la généralisation des contrats collectifs en entreprise, prévu pour janvier 2016, a entraîné une «concurrence accrue» et quand «un salarié part à la retraite, non seulement il subit une perte de son revenu, mais il doit aussi acquitter une cotisation, celle de son ancien employeur, et faire face à un renchérissement supplémentaire», a reconnu le président.

Coup de pouce fiscal aux mutuelles

Le président souhaite donc que les retraités puissent «conserver leurs garanties avec le même niveau de prime». Par la suite, l'évolution des tarifs de la complémentaire santé «devra répondre à des critères objectifs, en fonction de l’âge», a annoncé le président. Cela passera en premier lieu par une amélioration de la loi Evin de 1989. Cette loi permet aux anciens salariés de conserver leur contrat de complémentaire santé d'entreprise et ses garanties à vie, pour un prix ne pouvant dépasser 150% du tarif global (soit la part de cotisations qu'ils payaient en tant que salarié et les 50% restant payé par l'employeur), et à la condition que les intéressés en aient fait la demande dans les six mois après la rupture de leur contrat de travail.

François Hollande suggère en outre de «s'appuyer sur les contrats responsables en ciblant davantage les aides fiscales et sociales» qui sont accordées aux complémentaires santé. «Dès ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3366730 le samedi 13 juin 2015 à 22:45

    Cela ne coûte rien, c'est l'état qui paie. Si Ptigros ne rançonnait pas tout le monde on en serait pas là et les retraiter pourrait cotiser à une mutuelle.Qu'il dégraisse et fasse des économie là ou c'est nécessaire et les prélèvements et impôts diminueront, mais là à part faire le tour du monde à nos frais avec ses grâces il n'est capable de rien.

  • CHANOMAR le samedi 13 juin 2015 à 21:59

    Avec tous l argent qu il lache en afrique et dans le monde entier il peux donner qu elle centimes d euros a nos retraités il prépare les gens pour les brosser dans le bon sens une population facile a diriger mes de moins en moins credulent

  • pcostepl le samedi 13 juin 2015 à 14:46

    IL veut recuperer des voix!!!!!! il peut toujours courrir!

  • dragolit le samedi 13 juin 2015 à 12:16

    les retraités, la masse électoral, on compte quand le capital et le patrimoine ? les pauvres kikis

  • b.renie le samedi 13 juin 2015 à 06:08

    Des miettes et aux frais de qui ? S'il y en a qui ne paient pas pour assurer la totalité de leurs frais de santé, c'est leur responsabilité : pas celle d'autres citoyens raisonnables qui l'ont fait. Et puis si les retraites sont gelées c'est la faute à qui ? HOLLANDE et ses bires ont fini de ruiner la France et les caisses de retraite, ouvrage commencé par MITTERRAND avec la retraite à 60 ans et le reste démagogique.

  • M8527358 le samedi 13 juin 2015 à 02:01

    Ne te fais pas de soucis pour les retraités, François. et ne leur promet pas la lune !Ils n'ont pas la mémoire courte et, un certain jour, ils sauront se souvenir que tu les as floués (et je suis poli..)Tu vas en perdre des voix ...aïe aie aie !!!

  • rodan3 le samedi 13 juin 2015 à 00:20

    bah si aussi rapide que le reste ( trimestres pour les floués de la réforme, allocation d'attente pour les retraités en attente de 2017 et sans emploi.) il sera plus là pour le voir.. !! comme La Fontaine avait raison ... les promesses n'engagent que ceux qui les croient...!!