Mutuelle santé : vers la généralisation du Tiers payant

le
5
Le Tiers payant dispense d'avancer les frais médicaux, pris en charge par la Sécurité sociale ou mutuelle santé. Ce système sera appliqué aux consultations de médecins de ville.
Le Tiers payant et mutuelle: le principe

Le Tiers payant est un mécanisme permettant au patient de ne pas avancer ses frais médicaux, à la suite d'une consultation ou d'achats de médicaments. Les frais sont directement pris en charge, en présentant sa carte de mutuelle santé si celle-ci pratique le Tiers Payant, ou avec sa carte Vitale.

Car l'Assurance maladie pratique ce système dans certains cas: affections de longue durée, grossesse ou bénéficiaires de la Couverture Maladie Universelle.

Mutuelles et Tiers payant pour les consultations

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a présenté le 23 septembre dernier sa «stratégie nationale santé». Elle a notamment précisé sa volonté de généraliser le Tiers payant pour les consultations de médecins de ville. Les frais seront ainsi avancés par l'Assurance Maladie ou la complémentaire santé.

Cette généralisation s'appliquera dès la fin 2014 pour les ménages aux revenus modestes. La généralisation, pour l'ensemble des français, sera mise en place quant à elle avant 2017. D'ici à cette échéance, il sera nécessaire d'organiser cette réforme auprès des organismes de complémentaire santé.

Complémentaire santé: une organisation

Selon la ministre de la Santé, il existe près de 400 organismes de mutuelles et assurances santé en France. Il sera donc nécessaire de structurer ces organismes autour d'une unique plateforme. Cette centralisation permettra aux complémentaires santé de lire les cartes Vitale et de procéder au paiement des frais médicaux, selon la règle du Tiers payant.

À savoir: comme l'a indiqué Marisol Touraine, les consultations de médecins de ville avec ou sans honoraires seront concernées par cette prise en charge généralisée.

Les objectifs de cette mesure

Cette annonce a été accueillie avec méfiance par la CSMF (Confédération des Syndicats Médicaux Français), principal syndicat des médecins, qui craint une «étatisation» du système de santé. Mais la ministre insiste sur la capacité de cette mesure à désengorger les hôpitaux où certains patients, n'ayant pas de complémentaire santé, se rendent afin de bénéficier du Tiers payant.

Par ailleurs, il s'agit de permettre un meilleur accès aux soins aux français les plus modestes, qui ont tendance à renoncer à une consultation médicale, faute de capacité à avancer les frais.

Si vous souhaitez souscrire une mutuelle santé avec Tiers Payant, un courtier d'assurances peut vous aider à faire ce choix.

» Optimisez vos remboursements santé grâce à CPLUSSUR.com.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • chri2901 le jeudi 17 oct 2013 à 12:47

    Il n'y aura plus d'argent à avancer, donc de nombreuses miniconsultations de quelques minutes que les médecins ne faisaient pas payer car cela aurait été un peu indécent, vont devenir payantes et creuser un peu plus le trou de la sécu.D'un autre coté la vérification par les médecins qu'ils ont bien été payés va leur prendre énormément de temps non rémunéré.

  • surfer1 le jeudi 17 oct 2013 à 09:50

    Allons y, continuons d'ouvrir les vannes en grand... Faudra pas pleurer quand on sera noyé.

  • M1225460 le jeudi 17 oct 2013 à 09:38

    le tiers payant coute très cher aux mutuelles et par conséquent réduit les remboursements. On va voir les remboursements baisser ou les cotisations augmenter pour des gens incapables de gérer leur budget.

  • clapton le jeudi 17 oct 2013 à 09:06

    de la pure démagogie.a 23 e la consultation certains ne peuvent pas venir?? on connait les secteurs ou les prix sont une barrière : l optique et le dentaire ! mais la curieusement rien ne se passe

  • mipolod le jeudi 17 oct 2013 à 07:28

    C'est la mesure qui achèvera définitivement la sécu.