Musulmans de France : le plan de Cazeneuve pour la sécurité et le dialogue

le
3
Musulmans de France : le plan de Cazeneuve pour la sécurité et le dialogue
Musulmans de France : le plan de Cazeneuve pour la sécurité et le dialogue

Après l'émotion suscitée par les attentats de janvier, le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a présenté, ce mercredi matin, en conseil des ministres un plan de «communication sur le dialogue avec l'islam de France». Ce plan prévoit notamment un certain nombre d'actions pour renforcer la sécurité de la communauté musulmane, le dialogue avec les fidèles et améliorer la promotion de «l'islam de France». En voici les principaux éléments :

Sécurité. Depuis la mise en place du plan Vigipirate antiterroriste début janvier, quelque 1000 lieux liés au culte musulman (mosquées, centres culturels) sont surveillés par la police, les gendarmes ou les militaires. Des crédits financiers vont être dégagés pour mettre en place de la vidéo-surveillance sur les sites les plus menacés.

Dialogue. Une nouvelle instance de dialogue va être créée. Elle sera notamment constituée du Conseil français du culte musulman (CFCM), mais aussi «de toutes les associations qui souhaiteront la rejoindre», détaille-t-on dans l'entourage du ministre. Pour l'instant, le nombre de participants n'a pas encore été défini. De grandes figures de la communauté musulmane pourraient y participer. Les préfets seront chargés d'identifier sur le terrain les acteurs les plus à même de la rejoindre. Cette instance devrait aborder diverses questions comme la commercialisation des aliments halal ou la définition de l'abattage rituel. Elle se réunira pour la première fois avant le début du ramadan, qui doit commencer, cette année, à la mi-juin.

La formation des imams. Le ministère souhaite répandre le diplôme universitaire «civil et civique». Cette formation d'un an dispense un enseignement sur l'histoire des religions, la sociologie comparée des religions, les valeurs de la République... «Elle vise toutes les personnes qui s'investissent au quotidien pour faire vivre un culte», explique la place Beauvau. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2711013 le jeudi 26 fév 2015 à 08:11

    lobotomisation, pardon, ça déteint je parle comme là bas !

  • am013 le jeudi 26 fév 2015 à 00:38

    La republique cest d'abord largent du contribuable. Et on a pas à financer avec nos impôts les institutions religieuses ou créer des emplois d'aumônier avec nos impôts.Cest une honte ....il faut vraiment tous les virer

  • M940878 le mercredi 25 fév 2015 à 13:22

    Qu'il s'occupe de la sécurité des français et non pas des pièces importées