Musique: partenariat entre Havas et Universal Music

le
0
Musique: partenariat entre Havas et Universal Music
Musique: partenariat entre Havas et Universal Music

Les groupes Havas et Universal Music Group (UMG) ont annoncé lundi un partenariat destiné à mieux agréger et exploiter les bases de données de la maison de disques mondiale, dans un communiqué commun.A travers ce partenariat baptisé "Global Music Data Alliance", "les données qu'UMG a en sa possession au travers de ses multiples artistes et genres musicaux seront croisées avec les données comportementales du groupe Havas pour mieux comprendre la corrélation entre les artistes, les fans de musique et les marques", indiquent le groupe publicitaire et la major musicale.Ces milliards de données concernent non seulement les ventes de musiques, de vidéos et de "streaming", mais sont aussi issues des médias sociaux, des écoutes radios, des ventes de produits dérivés de Bravado (filiale d'UMG) et des données de Vivendi Ticketing qui fournit la billetterie pour certains artistes et événements d'Universal Music Group.Ce partenariat "créera de nouvelles opportunités de revenus pour les artistes et les labels UMG au travers de solutions marketing et publicitaires innovantes proposées aux marques", et les artistes "seront capables de mieux monétiser leur audience en comprenant plus en détails leurs publics ainsi que les produits et les offres qui leur plairont"."Nous sommes les mieux placés pour dénicher de nouveaux talents et assurer leur ascension mais notre engagement ne s'arrête pas là. Nous voulons continuer à trouver de nouvelles sources de revenus et d'opportunités marketing pour l'ensemble de nos artistes dans le monde", a déclaré Lucian Grainge, PDG d'UMG, filiale de Vivendi."Avec l'aide des outils innovants que le groupe Havas va mettre à notre disposition, nous serons en mesure de bénéficier de sources de revenus jusque-là inexploitées", a-t-il ajouté au sujet du partenariat annoncé lors du Consumer Electric Show (CES) de Las Vegas.Universal Music Group ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant