Musique numérique : P. Nègre déterminé

le
0
INTERVIEW - Dix ans après l'irruption d'Internet, le président d'Universal Music France, Pascal Nègre, revient sur l'évolution de l'industrie musicale dans son ouvrage Sans contrefaçon .

Pascal Nègre est à la tête d'Universal Music France depuis 1994. Dans Sans contrefaçon (éditions Fayard), il décrypte l'évolution de l'économie musicale avec l'arrivée d'Internet. Une révolution qui touche toutes les industries culturelles.

LE FIGARO. - Votre argumentaire n'arrive-t-il pas trop tard ?

Pascal NÈGRE. - Il n'est jamais trop tard pour expliquer son métier. Il y a eu beaucoup de débats sur la musique mais l'industrie musicale n'a pas toujours été audible. Le métier de producteur est méconnu. On est l'homme de derrière, laissant l'impression que l'artiste a tout fait. Ce n'est pas faux, mais pas tout à fait juste non plus. L'autre image est celle d'Eddie Barclay : le producteur habillé en blanc, plus connu pour ses fêtes que le catalogue qu'il a construit. J'ai voulu enlever ce côté paillettes, expliquer notre métier et à quoi il est confronté, partager une réflexion sur l'entrée de la musique sur Internet.

Ce métier est passionnant car i

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant