Musique : le numérique rapporte de l'argent

le
0
Le numérique représente aujourd'hui le tiers des revenus de la musique enregistrée en France et dans le monde.

Grâce au numérique, l'industrie musicale voit poindre le bout du tunnel. Après une décennie où les revenus de la musique enregistrée ont perdu plus de la moitié de leur valeur, le marché mondial n'a ­chuté que de 3 % en 2011. Certains mois, en France, la musique en ­ligne parvient maintenant à compenser le déclin des ventes physiques.

Le numérique représente aujourd'hui le tiers des revenus de la musique enregistrée en France et dans le monde. Il reste dominé par Apple, dont la plate-forme iTunes génère environ 70 % du chiffre d'affaires du téléchargement. Mais la situation évolue rapidement grâce au streaming (diffusion en continu de la musique), qui a vraiment décollé en 2010. Les revenus issus de la publicité et d'abonnements sur des sites comme Deezer, Spotify et Pandora progresseront cette année cinq fois plus vite que ceux du téléchargement, selon les projections récentes de Strategy Analytics.

L'essor du streaming accompagne la révolution des usag

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant