Musique : Grégory Bakian, du karting à la chanson

le
0
Une vie riche d'expériences, c'est la marque de fabrique de Grégory Bakian.
Une vie riche d'expériences, c'est la marque de fabrique de Grégory Bakian.

Les artistes et les sportifs, deux mondes plutôt opposés qui se mélangent rarement. Une tradition française qui n'a pas du tout été respectée par Grégory Bakian. Ce chanteur de 28 ans, en plus d'être l'un des jeunes loups de la variété française, de chanter en duo avec Hélène Ségara ou d'interpréter une chanson écrite pour lui par Charles Aznavour, présente un passé de sportif de haut niveau dans le domaine de la course automobile. Une passion qui l'a touché dès la plus tendre enfance. "Je m'amusais même chez moi à dessiner des circuits issus de mon imagination. J'étais vraiment atteint (sourire)." C'est alors naturellement qu'il intègre une école de pilotage à Antibes à l'âge de huit ans. "Le père de Jules Bianchi (pilote français de Formule 1, victime d'un grave accident en 2014 au Grand Prix du Japon, NDLR) était mon moniteur. On était très proches avec Jules et je le considérais un peu comme un petit frère." Il commence dans le karting en catégorie juniors en 100 cm3 en 2001, à 15 ans. L'ascension est fulgurante si bien qu'en 2003 il fait partie des meilleurs pilotes juniors du pays. "Je finis champion de la Ligue régionale Provence-Alpes-Côte d'Azur, 7e en Coupe de France et 10e au championnat national. Mais ma plus grande fierté ici est d'avoir couru sur piste avec un budget dix fois inférieur aux autres. Ma logistique était plus modeste et, du coup, je m'entraînais moins." Ses performances lui permettent néanmoins en 2004...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant