Musique et couleurs pour le moment "festif" de François Hollande

le
0
MUSIQUE ET COULEURS POUR FRANÇOIS HOLLANDE À VINCENNES
MUSIQUE ET COULEURS POUR FRANÇOIS HOLLANDE À VINCENNES

VINCENNES (Reuters) - Des drapeaux dansant dans le vent frais et une foule de tous âges réunie en musique devant le château de Vincennes: des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées dimanche pour le grand meeting parisien "festif" de François Hollande.

Bien couverts sous un ciel incertain, munis de ballons colorés, de drapeaux français et européen et de badges "Vivement mai avec François Hollande", militants et curieux ont applaudi le groupe Le Bal et la formation antillaise Kassav' représentée par son fondateur, le guitariste Jacob Desvarieux.

Venus en famille, certains ont pique-niqué en attendant la prise de parole du candidat socialiste venu galvaniser ses troupes à une semaine du premier tour en même temps que son principal rival, Nicolas Sarkozy, place de la Concorde.

"Si la place est pleine, il y aura 100.000 personnes", répétait l'équipe de François Hollande au demi-millier de journalistes accrédités près de l'esplanade où ont été installés deux écrans géants de 60 m2 chacun.

Une demi-heure environ avant l'intervention du prétendant socialiste, Najat Vallaud-Belkacem, la porte-parole du candidat PS, annonçait à la foule : "Vous êtes plus de 100.000 sur l'esplanade".

Les partisans de Nicolas Sarkozy venaient d'annoncer quelques minutes auparavant le même nombre de participants à leur meeting place de la Concorde.

"Moi je suis venu à la fois pour le concert et pour voir le futur président de la République", déclare Baz, qui salue en François Hollande "un homme compétent, réaliste" à l'heure où "ça ne sert à rien de promettre monts et merveille".

Venu d'Aix-en-Provence à bord d'un TGV affrété pour l'occasion, Lennye se réjouit d'assister à "un vrai meeting populaire" au coeur d'une campagne où il s'est engagé en faisant du porte-à-porte pour François Hollande.

Thomas Hollande, fils du candidat de 2012 et de celle de 2007, Ségolène Royal, salue un moment "festif et convivial". François Hollande "va s'adresser aux abstentionnistes pour les convaincre de venir voter le 22 avril", croit-il savoir.

Le meeting de Vincennes, par rapport à celui de la Concorde, "c'est l'espoir contre la peur", résume un porte-parole du prétendant socialiste à l'Elysée, le député Bernard Cazeneuve.

Aux abords de la salle de presse, le directeur de campagne Manuel Valls répond en espagnol à une télévision catalane puis en français à la question d'une journaliste chinoise :"M. Hollande viendra-t-il en visite officielle en Chine ?"

"Oh la la, pour cela il faut qu'il soit président, pour le moment il est candidat et nous sommes à une semaine du premier tour", répond le député-maire d'Evry (Essonne).

Sur scène, les animatrices d'un jour Aurélie Filippetti et Najat Vallaud-Belkacem ont fait applaudir les personnalités présentes, parmi lesquelles le philosophe Yves Michaux, le footballeur Vikash Dhorasoo, le judoka Thierry Rey, l'animatrice Valérie Damidot et les artistes Christophe Malavoy, Benjamin Biolay, Jane Birkin, Jean Benguigui, San Severino, Cali, Dominique Blanc, Gérald Dahan et Arnaud Desplechin.

Elizabeth Pineau

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant