Musique classique : le 65e Festival international de Besançon s?ouvre vendredi

le
0
Musique classique : le 65e Festival international de Besançon s?ouvre vendredi
Musique classique : le 65e Festival international de Besançon s?ouvre vendredi

(AFP) - Le Festival international de musique de Besançon, qui s'ouvre vendredi pour dix jours de concerts, sera marqué par l'arrivée d'un nouveau directeur, Jean-Michel Mathé, et célébrera "la jeunesse et la transmission de la musique".

Ce festival réputé pour son Concours international de jeunes chefs d'orchestre qui a lieu tous les deux ans - mais pas cette année - proposera jusqu'au 23 septembre une cinquantaine de concerts de musique classique, mais aussi de musiques du monde.

Jean-Michel Mathé, ancien directeur du Festival de musique sacrée de La Chaise-Dieu, en Auvergne, succède à Besançon à David Olivera.

"Ce qui m'a attiré, c'est le coeur symphonique du Festival de Besançon. Le Concours de chefs d'orchestre, dont la prochaine édition aura lieu en 2013, me fait particulièrement envie, il a emporté ma décision de venir", confie ce violoniste amateur de 44 ans, passionné de musique classique.

"L'identité du festival se trouve dans la musique symphonique et la musique de chambre, mais aussi dans une ouverture vers d'autres musiques", souligne-t-il.

Le festival 2012 s'ouvrira vendredi avec un concert gratuit de l'Orchestre Victor Hugo Franche-Comté, sous la direction de Jean-François Verdier, et se clôturera avec l'Orchestre du Mai musical florentin dirigé par le célèbre chef indien Zubin Mehta, "l'un des dix plus grands chefs d'orchestre du monde", selon M. Mathé.

Le festival de Besançon lance pour la première fois, en association avec le prestigieux concours Reine Elisabeth de Bruxelles, la "tournée des lauréats" : le chef japonais Yuki Kakiuchi, vainqueur du dernier concours de Besançon en 2011, et le violoniste russe Andrey Baranov, lauréat du concours belge en 2012, entament ensemble une tournée européenne en compagnie du Brussels Philharmonic.

Cinquante ans après avoir gagné le Concours international de jeunes chefs d'orchestre, l'Allemand Gerd Albrecht revient à Besançon comme artiste associé pour les éditions 2012 et 2013.

Le créateur de la fondation du Musée sonore de Hambourg aura à coeur de faire "promouvoir la musique auprès des jeunes", axe principal de cette 65e édition.

Les organisateurs espèrent attirer environ 20.000 spectateurs à ce festival dont le budget global est de 1,2 million d'euros.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant