Musharraf devient consultant d'une chaîne pakistanaise

le
0
    ISLAMABAD, 28 février (Reuters) - L'ancien président 
pakistanais Pervez Musharraf, qui est poursuivi notamment pour 
trahison dans son pays, a entamé une carrière de consultant à la 
télévision dans le cadre d'une émission hebdomadaire.  
    Intitulée "Le Pakistan d'abord avec le président Musharraf", 
elle a été diffusée pour la première fois dimanche par la chaîne 
pakistanaise Bol, que l'autorité de tutelle a récemment rappelée 
à l'ordre pour les propos jugés haineux d'un présentateur.  
    L'ancien chef d'état-major de l'armée, qui a pris le pouvoir 
par la force en 1999 pour le céder neuf ans plus tard sous la 
pression de la rue, vit en exil à Dubaï. Malgré les poursuites 
dont il fait l'objet, il a été autorisé à quitter le Pakistan 
l'année dernière pour raisons de santé.  
    Le premier numéro de son émission a porté sur les attentats 
qui ont fait 130 morts depuis le début du mois au Pakistan et 
l'ancien chef de l'Etat a jugé que les causes de l'extrémisme 
islamiste n'avaient pas été traitées.  
    Les procédures judiciaires à son encontre, qui suscitent des 
tensions entre l'exécutif et l'armée, ont débuté après le retour 
aux affaires de Nawaz Sharif, qui était à la tête du 
gouvernement renversé en 1999.  
     
 
 (Saad Sayeed, Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant