Murdoch tente de sauver son groupe 

le
0
La revente du Times , du Sunday Times et du Sun n'est pas à exclure.?

Selon la bbc, le gouvernement de David Cameron va apporter son soutien à la motion du Parti travailliste qui incite Rupert Murdoch et son groupe News Corporation à retirer leur offre de rachat sur BSkyB. Mais, à tout juste 80 ans, le magnat de la presse australo-américain n'est pas du genre à lâcher prise. Sa réputation ternie par le scandale des écoutes téléphoniques ne l'empêchera pas d'essayer de mener l'un de ses derniers grands combats : racheter l'intégralité du bouquet satellite britannique payant BSkyB, une priorité stratégique pour News Corporation.

En acceptant que l'opération de rachat de BskyB soit déférée à l'autorité britannique de la concurrence, la Competition Commission, Murdoch s'est encore révélé fin stratège. L'examen du dossier par la commission devrait en effet prendre au moins six mois. De quoi calmer les esprits mais, surtout, de quoi alléger la pression sur le gouvernement Cameron, car la décision sur l'avenir de la transaction ne

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant