Murdoch entraîne Cameron dans sa chute

le
0
L'audition du magnat des médias et de son fils a débuté mardi après-midi au Parlement. Les deux chefs démissionnaires de Scotland Yard ont également livré leurs explications.

» Suivez l'audition en direct sur le site de la BBC

Murdoch père et fils avaient initialement répondu qu'ils ne seraient «malheureusement pas disponibles» pour honorer l'invitation des députés. Après avoir été officiellement cités à comparaître, Rupert Murdoch, le patron de News Corp., et son fils James, qui dirige les activités européennes et asiatiques du groupe, se sont finalement résignés. Ils répondent depuis le milieu de l'après-midi aux questions de la commission des médias à la Chambre des communes sur le scandale des écoutes orchestrées par le tabloïd britannique News of the World.

Rupert Murdoch a affirmé qu'il n'était pas responsable de ces écoutes téléphoniques. Le News of the World, a-t-il expliqué, représentait «moins d'un pour cent» de son groupe News Corp qui emploie au total 53.000 personnes dans le monde.

Leur audition intervient dans un contexte explosif. Après la démission dimanche soir du patron de Scotland Yard, sir Paul Steph

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant