Mur des cons : Philippe Schmitt «révolté»

le
0
INTERVIEW - Le père d'Anne-Lorraine Schmitt, assassinée en 2007 dans le RER D par un réciviste remis en liberté, figure parmi les personnes visées sur le «mur des cons» du Syndicat de la Magistrature. Scandalisé, il annonce son intention de porter plainte.

Quelle a été votre réaction quand vous avez vu votre photo sur ce mur?

Je suis passé de l'incrédulité à la stupeur puis l'indignation. Je trouve cela abject compte tenu de notre histoire personnelle. Comment des magistrats, qui rendent la justice au nom du peuple français, peuvent-ils commettre un acte aussi inconvenant et indigne? Comment peuvent-ils s'amuser d'un drame familial? Je suis profondément révolté.

Vous estimez qu'on a sali la mémoire de votre fille...

Ils l'ont bafouée, tout simplement. Si un juge avait craché sur sa tombe, cela n'aurait pas été différent. Ma famille reste unie mais elle est particulièrement retournée et scandalisée. ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant