«Mur des cons» : la cinglante réponse du SM à Taubira

le
14
«Mur des cons» : la cinglante réponse du SM à Taubira
«Mur des cons» : la cinglante réponse du SM à Taubira

Nouvel passe d'armes dans l'affaire du «mur des cons». Le Syndicat de la magistrature (SM) a répondu, ce vendredi, à la garde des Sceaux Christiane Taubira dans une lettre au vitriol, rendue publique par Rue89. La ministre de la Justice, qui s'était dans un premier temps contentée de regretter une «action malheureuse», a décidé jeudi de saisir le Conseil supérieur de la magistrature (CSM). Une action qui a provoqué l'ire du syndicat.

Le «scandale» a éclaté mercredi après la diffusion, la veille, par le site Atlantico, d'images filmées dans le local syndical du SM (classé à gauche) montrant plusieurs dizaines de photos de personnalités (en grande majorité des responsables politiques de droite) regroupées sous le titre «mur des cons». «Avant d'ajouter un con, vérifiez qu'il n'y est pas déjà», pouvait-on lire au dessus du panneau.

Taubira évoque un «acte insupportable»

Les ténors de l'UMP ont poussé des cris d'orfraie sitôt l'affaire révélée. Par voie de presse ou lors de la séance des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, plusieurs d'entre eux ont pressé Christiane Taubira de condamner ces faits et de «diligenter une enquête». La ministre de la Justice a, dans un premier temps, face aux députés, simplement évoqué une «action malheureuse» et relevé que «les personnes qui se trouvent sur ce panneau sont parfaitement fondées à déposer plainte».

Le lendemain, les termes étaient plus fermes. Exprimant «sa consternation face à ce comportement à tout le moins déplacé de la part d'une organisation syndicale de magistrats» et parlant d'«un acte insupportable, stupide et malsain», Christiane Taubira a annoncé, jeudi au Sénat, avoir saisi le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) à ce sujet.

«Quelle pratique? Celle d'un journaliste qui filme en cachette l'intérieur d'un local syndical privé à l'insu de ses occupants ? Quel acte? Celui d'un site en ligne,...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jyth01 le dimanche 5 mai 2013 à 11:06

    on s'en doutait, et même on le savait pour ceux qui ont eu l'occasion de discuter ua moins en privé avec un magistrat: la fameuse indépendance est une leurre, ils sont comme tous les idéologues et fonctionnaires imbus de leur personne, et usant de leur pouvoir de manière subjective. Ils méprisent en plus ceux qui n'appartiennent pas à leurs caste (comme les profs d'université). Il est donc légitime de se questionner sur l'attitude du juge Gentil

  • mcarre1 le mardi 30 avr 2013 à 20:54

    On est toujours le c.. d'un autre. Ce type de défouloir est plutôt marrant et le plus exaspérant dans cette histoire est la réaction disproportionnée du diktat du politiquement correct qui commence à NOUS CASSER LES C0UILLES!!!

  • dgui2 le mardi 30 avr 2013 à 14:48

    Vous avez déja vu des entreprises où les locaux syndicaux sont PRIVES ??? Les p'tits juges ont-t-ils ACHETE leur local syndical et PAYE avec leurs deniers PERSONNELS ? NON. Donc, cela reste la propriété de leur Employeur (l'Etat) qui conserve un droit de regard...

  • neutro le samedi 27 avr 2013 à 17:13

    Après cela, qui croira encore à l´indépendance de la justice, tous les jours on voit des décisions incompréhensibles pour le commun des mortels mais qui fleurent bon la politique et les bons sentiments de ces gens-là!

  • janaliz le vendredi 26 avr 2013 à 22:18

    Ces gens sont des nas illons de la pire espèce. Quant aux décé rébrés qui les soutiennent ils devaient malheureusement être absents lors de la distribution des cerveaux...

  • jean-648 le vendredi 26 avr 2013 à 20:55

    Seuls les gens intelligents ont de l'humour, les autres sont des beaufs.....

  • crcri87 le vendredi 26 avr 2013 à 20:37

    Ah les petits juges on va leur lâcher le Gorille

  • pierry5 le vendredi 26 avr 2013 à 20:12

    Dans les autres pays comme l'Allemagne ou l'Autriche on se réunit pour trouver des solutions pour faire travailler les gens, que ce soit de gauche ou de droite. En France on passe sa vie à s'insulter, pendant ce temps tout dégringole.

  • jbellet le vendredi 26 avr 2013 à 19:43

    elle est belle la justice de gauche! vous osez donner des leçons

  • porec le vendredi 26 avr 2013 à 19:41

    Le Syndicat de la Magistrature est GRILLé! ça fleure bon la mèrguèze en ce printemps naissant!