Mur des cons : Ciotti dénonce «l'inauguration du délit d'opinion»

le
5
INTERVIEW - Le député UMP des Alpes-Maritimes écrit à François Hollande après la mise à pied, par la direction de France Télévisions, de Clément Weill-Raynal, auteur des images du «Mur des cons» filmées au Syndicat de la magistrature. » Le journaliste à l'origine du «mur des cons» sanctionné

- Le Figaro. Pourquoi considérez-vous que cette sanction est injuste?

- Éric Ciotti. C'est quasiment la première fois qu'un journaliste est mis à pied pour un délit d'opinion... Dans cette affaire extrêmement grave, la seule personne sanctionnée sera le journaliste: c'est choquant et scandaleux. Cela rappelle des pratiques en vigueur en Union Soviétique!

Dans une lettre que j'enverrai aujourd'hui, je demande au président de la République, qui a autorité sur la nomination des présidents de chaînes publiques, pourquoi seuls les administrateurs publics de France Télévisions ont voté pour cette sanction. Il faut qu'il y ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • LeRaleur le mercredi 12 juin 2013 à 17:07

    Et bientôt celui de blasphème, mais d'un seul côté...

  • mjjmimi le mercredi 12 juin 2013 à 17:00

    crime de lèse magistrat! c'est ou l'Urss ou l'ancien régime! Les journalises feraient bien de se méfier.

  • m.bouil4 le mercredi 12 juin 2013 à 16:38

    Deux poids, deux mesures toujours depuis quelques mois ! Il ne faut pas toucher au Syndicat de la magistrature, tellement bien représenté au cabinet Taubira ! C'est énorme, révoltant !

  • jyth01 le mercredi 12 juin 2013 à 16:31

    COnfirmation supplémentaire s'il en était beasoin que nous sommes bien dans une dictature bureaucratique, qui n'a fait que se renforcer depuis 81

  • jlegras le mercredi 12 juin 2013 à 16:27

    Il a raison, URSS le retour... en France