«Mur des cons» : Christiane Taubira saisit le Conseil supérieur de la magistrature

le
12
«Mur des cons» : Christiane Taubira saisit le Conseil supérieur de la magistrature
«Mur des cons» : Christiane Taubira saisit le Conseil supérieur de la magistrature

Elle s'était contentée de regretter une «action malheureuse», mercredi devant les députés, provoquant la colère de l'opposition. La ministre de la Justice Christiane Taubira a annoncé jeudi au Sénat, lors des Questions au gouvernement, avoir saisi le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) au sujet du «Mur des cons», composé essentiellement de personnalités de droite, affiché dans les locaux du Syndicat de la magistrature et révélé par le site Atlantico.

Le CSM, instance de nomination et de discipline des magistrats, devra apprécier s'il y a eu «manquement à la déontologie» de la part du Syndicat de la magistrature. Pour la garde des Sceaux, le syndicat «a pris des risques (...), à en juger les menaces de récusation (de magistrats)» dans des procédures en cours. «C'est un acte insupportable, stupide et malsain», a-t-elle répondu au sénateur UMP Antoine Lefèvre, qui lui reprochait d'avoir minimisé l'initiative du SM, syndicat de magistrats classé à gauche.

Auparavant, elle s'était fendue d'un communiqué pour condamner «cette pratique du Syndicat de la magistrature», disant exprimer «sa consternation face à ce comportement à tout le moins déplacé de la part d'une organisation syndicale de magistrats», alors que «le devoir de réserve des magistrats suppose de la retenue même dans le cadre de l'expression syndicale». Toutefois, poursuit-elle, «ces photos ne sauraient engager nullement la Chancellerie, s'agissant d'une organisation syndicale qui fait savoir très régulièrement son indépendance, ni même, la totalité des magistrats appartenant à cette organisation syndicale». Au contraire, la Garde des sceaux «réitère sa confiance aux magistrats qui accomplissent en dignité, chaque jour, leur mission de juger. Leur impartialité ne saurait être remise en cause du fait de cette action inappropriée».

Le communiqué de Christiane Taubira n'évoquait pas la saisine du Conseil supérieur de la...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • danquign le jeudi 25 avr 2013 à 17:34

    Rassurez-vous, vous êtes sur ce mur à titre collectif !

  • M8407451 le jeudi 25 avr 2013 à 16:45

    trés lucide ces magistrats bravo mrs dames

  • manx750 le jeudi 25 avr 2013 à 16:15

    signalons quand même à Mame Taubira et surtout aux internautes, puisque les médias oublient de le préciser, que les locaux du syndicat dela magistrature sont situés dans un immeuble propriété du ministère de la Justice ; signalons aussi qu'au centre de ce mur sur la photo d'un dignitaire honni est mentionné une inscription anti sémite !

  • 11881561 le jeudi 25 avr 2013 à 16:07

    C est le mur de la consternation !

  • M5005891 le jeudi 25 avr 2013 à 16:03

    Moi je dis, faut tous leur couoper la tete, comme dans le temps.Moins de frais, pas de temps de perdu.

  • M4841131 le jeudi 25 avr 2013 à 15:50

    il y en a au moins 3 qui manquent dans la liste: anormal 1er, son 1er sinistre et la garde des sots

  • M1531771 le jeudi 25 avr 2013 à 15:47

    Enfin ! Mais c'est vrai que l'on cherche toujours à ménager les copains de gauche !En tous les cas, ces petits juges doivent se sentir bien Mer.deux !

  • m.bouil4 le jeudi 25 avr 2013 à 15:46

    Cette information est insignifiante : on sait depuis longtemps que le SM est sectaire, très à gauche et proche de l'actuelle ministre.

  • cavalair le jeudi 25 avr 2013 à 15:45

    Ca me fait marrer qu'il y ait des journa.leux, on va voir s'ils vont se reb.eller contre ces pour.ris de gauch.istes

  • 11881561 le jeudi 25 avr 2013 à 15:41

    De ne pas y etre ?