Municipales : une partie du PS de Montreuil claque la porte

le
1
Dénonçant les «méthodes» du PS et le «parachutage» de Razzi Hammadi, une trentaine de militants du PS de cette ville de Seine-Saint-Denis a décidé de quitter le parti et de rallier la candidature communiste.

La politique à Montreuil est un sport de combat. Dernier épisode en date: la démission collective d'une trentaine de membres de la section locale du Parti socialiste, mécontents de la candidature de Razzy Hammadi, le candidat du PS.

Dans cette ville où la droite est presque inexistante, les partis de gauche s'étaient âprement combattus pendant l'élection de 2008, finalement remportée par Dominique Voynet. L'ancienne ministre de Lionel Jospin avait fait tomber un bastion communiste vieux de plus de 20 ans et devenait la seule maire écologiste d'une ville de plus de 100.000 habitants. Les six ans qui suivirent furent sur la même lignée, entre dénonciation de la «méthode Voynet» et les nombreuses défections face auxquelles la majorité a dû faire face. ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1903733 le jeudi 19 déc 2013 à 20:56

    Ben alors y a pas qu'a l'UMP ou au FN qu'il y a le bord.el