Municipales : une candidate FN se retire, son ex-parti l'attaque

le
1
Candidate FN en Haute-Garonne, Nadia Porthealt d'origine algérienne qui se dit victime de racisme, pointe du doigt un «décalage entre le discours de Marine Le Pen et celui de la base militante». Le parti va porter plainte pour diffamation.

«Un décalage entre le discours de Marine Le Pen et celui de la base militante»: c'est ce que dénonce Nadia Portheault, tête de liste du Front national à Saint-Alban (Haute-Garonne). Elle a décidé de jeter l'éponge et de se retirer de la course et du parti, dénonçant l'«ambiguïté permanente» du parti frontiste. Dans La Voix du midi , elle se dit victime de propos racistes dans sa circonscription.

C'est dans un courrier, adressé le 11 octobre à la présidente du FN et à Serge Laroze, le responsable du parti dans son département, que la jeune mère de famille annonce son retrait de la course à la mairie de Saint-Alban. «Je suis d'origine algérienne et je ne suis pas d'accord avec certains discours de certains respo...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le mardi 5 nov 2013 à 17:45

    Une salade locale de plus ...