Municipales : une candidate FN au Mont-Saint-Michel

le
0
La baie du Mont-Saint-Michel.
La baie du Mont-Saint-Michel.

"Le Mont-Saint-Michel est en train de perdre son âme, il faut lui redonner du souffle", estime Dominique Touly. Cette enseignante retraitée se présente sous les couleurs du Rassemblement bleu Marine aux élections municipales du Mont. Monument parmi les plus visités de France, l'îlot rocheux constitue aussi une commune de 43 habitants et 102 électeurs. Pour pouvoir voter dans une commune, il faut y payer des impôts. Et une soixantaine de restaurateurs, hôteliers, boutiquiers qui sont dans ce cas ont choisi de s'inscrire sur la liste électorale du Mont.

"Je ne suis ni commerçante, ni entrepreneur, ni agricultrice, et ma famille n'est pas au Mont-Saint-Michel depuis six générations. Mais je peux troubler le jeu", assure Dominique Touly. Professeur de lettres, elle a choisi le Mont pour sa retraite afin de se consacrer à l'écriture : "J'ai plusieurs livres à terminer", affirme-t-elle. Son engagement aux côtés de Marine Le Pen, "une femme d'exception", remonte à plusieurs années : Dominique Touly a été candidate FN à Versailles pour les législatives en 2012, les cantonales en 2011 et les sénatoriales.Une région "violemment modérée"

La présence d'une candidate frontiste dans ce lieu emblématique qu'est le Mont-Saint-Michel traduit la montée en puissance du parti en Basse-Normandie. Une région pourtant "violemment modérée", estimait Alexis de Tocqueville au milieu du XIXe siècle. "Aux municipales de 2008, nous n'avions présenté aucune...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant