Municipales, second tour : Saint-Étienne bascule à droite !

le
0
Gaël Perdriau (UMP) est le nouveau maire de Saint-Étienne.
Gaël Perdriau (UMP) est le nouveau maire de Saint-Étienne.

Il s'appelle Gaël Perdriau et il est le nouveau maire de Saint-Étienne. Engagé très tôt en politique, pendant ses années d'étude de commerce dans la capitale stéphanoise, il a décroché son premier mandat à 22 ans en entrant au conseil municipal, dans la foulée de Michel Thiollière. Depuis, ce fils d'ouvrier, qui se revendique du gaullisme social, a tracé son chemin, s'imposant comme leader de l'opposition lorsque Michel Thiollière a perdu en 2008 la mairie pour cause de divisions à droite.Gaël Perdriau, lui, n'a pas commis cette erreur et s'est employé à fédérer autour de son nom les représentants des composantes de la droite, de l'UMP au centre en passant par l'UDI. Il ferme ainsi la parenthèse de gestion socialiste effectuée entre 2008 et 2014 par Maurice Vincent, professeur d'économie à l'université, élu il y a six ans au bénéfice d'une triangulaire. En confiant dimanche soir les clés de la mairie à Gaël Perdriau, Maurice Vincent a évoqué "un contexte national particulièrement favorable à la gauche, un taux d'abstention record et une démobilisation de l'électorat progressiste" pour expliquer son échec. Pendant son mandat, le maire vaincu a dû gérer la situation financière de la ville, dégradée par une série de "prêts toxiques" hérités de la précédente municipalité, mais également une situation économique détériorée par les crises industrielles successives qui ont frappé Saint-Étienne. La droite devrait...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant