Municipales : quand Copé sent «le vent de la victoire»

le
0

Le président de l'UMP, en déplacement dans le Pas-de-Calais ce lundi, voit dans les atermoiements du gouvernement d'heureux prémices pour les prochaines élections.

«Ils sont vraiment invraisemblables», lance Jean-François Copé en apprenant que le gouvernement annonce que la loi famille ne sera pas examinée en 2014. Entre deux étapes de son déplacement en Pas-de-Calais, le président de l'UMP découvre les dernières circonvolutions de la majorité au lendemain de la Manif pour tous. «Le fond de l'histoire, c'est que tout cela se résume à une grosse tentative d'enfumage d'une gauche aux abois sur les dossiers économiques et en matière de sécurité. Ils cherchent à faire peur aux Français avec des sujets qui ne les intéressent pas. C'est de la manipulation pour éviter de parler de l'essentiel», assure-t-il.

Dans le train qui l'emmène à Lens, les passagers voisins tendent l'oreille et approuvent. «Ce qui compte, c'est que les socialistes sont en train de ruiner...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant