Municipales - Nantes : Johanna Rolland : "Je ne suis pas fâchée avec les Verts"

le
0
Johanna Rolland assure que les manifestations contre Notre-Dame-des-Landes n'ont pas eu d'incidence sur sa campagne.
Johanna Rolland assure que les manifestations contre Notre-Dame-des-Landes n'ont pas eu d'incidence sur sa campagne.

Le Point.fr : Comment se passe la campagne ?Johanna Rolland : Plutôt bien ! J'ai fait beaucoup de terrain, avec plus de 13 réunions publiques. Nous allons atteindre les 50 000 portes frappées et les 200 réunions d'appartement. C'est une vraie campagne de terrain. J'avais appelé à un débat "projet contre projet", mais je constate que Laurence Garnier a préféré inviter Jean-François Copé, François Fillon, Alain Juppé... Je me demande si elle a peur de parler toute seule ou si elle préfère faire des réunions de l'UMP.Que ferez-vous le 23 mars ? Je vais faire le tour des bureaux de vote, aller voter vers midi et passer l'après-midi en famille.Quelle sera votre première décision si vous êtes élue ?Ne soyez pas si pressé ! Je choisirai très certainement l'une des mesures sur l'emploi de mon programme.L'avalanche d'affaires politiques des dernières semaines peut-elle avoir une influence sur le scrutin ? Les affaires ne sont bonnes pour personne. Dans une période de doute, cela peut créer de la confusion. Je fais campagne contre l'abstention, car je veux aller à la rencontre de ceux qui ne croient plus en la politique. Les gens commencent à s'intéresser à la campagne. On peut mobiliser des réunions publiques de plus de 300 personnes, c'est le signe qu'il y a un intérêt pour les enjeux locaux.Après les manifestations du 22 février, vous êtes entrée en conflit avec les Verts....

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant