Municipales : Marine Le Pen investit des jeunes et des transfuges

le
0
La présidente du FN veut adoucir l'image de son parti en mettant en avant une nouvelle génération de cadres et des candidats issus de l'UMP comme de la gauche.

Marine Le Pen affirme avoir investi 700 têtes de liste pour les élections municipales de mars 2014. Une partie de ces candidats sont des «marinistes» entrés jeunes au FN, comme Étienne Bousquet-Cassagne à Villeneuve-sur-Lot, Julien Sanchez à Beaucaire ou David Rachline à Fréjus, respectivement âgés de 23 ans, 29 ans et 25 ans. C'est aussi le cas de certains militants qui devraient figurer en deuxième place sur les listes du «Rassemblement bleu Marine», comme, à Strasbourg, Julia Abraham, âgée de 21 ans.

Marine Le Pen assure aussi avoir attiré une centaine de candidats issus d'autres partis, de droite comme de gauche. Florian Philippot, numéro deux du FN, ne manque jamais une occasion de mettre ces nouveaux venus en avant afin d'adoucir l'image du parti d'extrême droite. Fabien Engelmann, ancien ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant