Municipales : lutte pour la tête de «l'agglo» de Béziers

le
0
Le maire sortant UMP refuse de laisser à son dauphin la présidence de l'agglomération.

Montpellier

Avant d'entrer véritablement dans le c½ur même de la bataille électorale, la droite de Béziers doit régler définitivement la succession de Raymond Couderc, sénateur maire sortant UMP après trois mandats. Élie Aboud, son ancien premier adjoint, député, est investi pour les municipales, et compte endosser le costume de maire en accord avec le sortant. Mais les deux hommes doivent s'accorder sur la présidence de la communauté d'agglomération Béziers-Méditerranée, fauteuil occupé aujourd'hui par Raymond Couderc, qui souhaite être à nouveau candidat.

«Prendre en main une mairie de 75.000 habitants, ce n'est pas simple. Il y a forcément une période d'adaptation. Il faut laisser ce temps à Élie Aboud. Ensuite, bien sûr, il a vocation à prendre la présidence de notre agglomération», explique le sénateur, qui veut continuer à jouer un rôle dans l...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant